La SAPAM prospère

L’entreprise familiale de négoce de fruits et légumes de Mulhouse connaît une croissance de son activité grâce à un contexte favorable aux fruits et légumes, la bonne organisation de ses services et à sa capacité à nouer des liens avec sa clientèle locale : marchés hedomadaires, restaurants et collectivités.

Jean-Pierre Ogorek, responsable de l’entrepôt et Thierry Faller, directeur du site mulhousien

L’entreprise de la rue de Saint Amarin est spécialisée dans l’achat, la vente et la livraison de fruits et légumes frais. Elle réalisait en 2009 près de 7 millions de chiffre d’affaires annuel, elle atteint 8 millions en 2012, grâce à une croissance continue de sa clientèle. Thierry Faller, Directeur du site depuis 2006 – une entreprise familiale née dans les années 50 – estime que plusieurs facteurs sont encourageants pour l’activité : « Tout d’abord on fait la promotion dans tous les médias pour les fruits et légumes, bons pour la santé. Ensuite, nous évoluons de plus en plus vers des approvisionnements locaux, ce qui favorise le circuit court, demandé par les collectivités dans leurs cahiers des charges, et prisé par le grand public ».

Approvisionnement : politique de l’escargot

Le circuit court favorise l’économie locale et réduit les coûts de transport pour tout le monde, mais se heurte à un frein de taille : le niveau des approvisionnements. En effet, les surfaces agricoles se réduisent et les candidats à la reprise d’une activité de production de fruits et légumes ne sont pas légion. « On ne cultive quasiment plus de champignons en France, et je cherche encore le producteur local de carottes qui puisse nous en fournir en grande quantité ! ». Pour les fruits et légumes de saison, la Sapam se tourne toujours en premier lieu vers des producteurs locaux. Et sollicite d’autres producteurs de plus en plus éloignés. « Nous achetons du produit local à 20%, avec un fruit-roi : la pomme ; les autres produits proviennent à 50% du reste de la France et le reste à l’international », indique Thierry Faller.

350 références pour trois types de clientèle

L’un des moteurs de la réussite de la Sapam, c’est la diversité de ses produits, avec un large choix dans chaque référence. Ainsi, elle distribue cet hiver 6 sortes de clémentines, de différents calibres, goûts et provenances selon le type de clientèle. « Un tiers de nos produits est vendu aux marchés locaux, en particulier au grand marché de Mulhouse. Un autre tiers concerne les collectivités, comme des hôpitaux ou des écoles, j’y inclus aussi la restauration. Et le tiers restant est constitué de supermarchés locaux, comme Super U, Cora ou Leclerc ». Il est clair que le niveau d’exigence et budgétaire n’est pas le même selon le client visé, d’où le large spectre de produits proposé.

Zone de picking

Une organisation optimisée pour une fraîcheur maximale

Le premier fournisseur de la Sapam est une entreprise partenaire située à Avignon et qui regroupe les produits cultivés dans la moitié sud de la France. La Sapam se voit aussi livrer des produits de fournisseurs locaux, ou internationaux, via bateau et camion. Elle compte environ 200 fournisseurs, d’où une réception des marchandises ouverte 24h/24 pour faciliter les livraisons. « Une fois la marchandise arrivée, nous la dirigeons vers la zone où elle est rangée, matérialisée par une lettre et un chiffre, et la contrôlons par sondages aléatoires ». Cela s’appelle l’agréage, le contrôle du calibre, de la provenance et de l’étiquetage du produit. Les commandes, qui arrivent à 95% par téléphone, sont ensuite préparées de 20h à 4h du matin pour le retrait des marchandises ou pour la livraison par camions. « Seuls les vendeurs locaux du marché par exemple viennent chercher leur marchandise dans la zone de picking, car nous sommes une entreprise de livraison. Et nous devons livrer nos clients pour 8h du matin en moyenne ». Ainsi, une commande partant d’Avignon à 6h du matin, sera livrée dès le lendemain à partir de 6h aux clients situés en Alsace, Vosges ou Nord-Franche-Comté après vérification des marchandises, préparation des commandes et trajet en camion, ceci pour garantir la fraîcheur des produits, cheval de bataille de cette activité.

Béatrice Fauroux

Contact : Sapam – 13 rue de Saint-Amarin à Mulhouse
03 89 42 02 59 – www.sapam.fr

 

La SAPAM en chiffres• 8 M€ de CA HT/an pour 9000 tonnes de marchandises traitées (environ 30 tonnes/ jour)
• 28 salariés en équivalent temps-plein, les 2/3 à l’entrepôt et un tiers au commercial et administratif 1er poste de charges : le personnel, second poste : le transport (achat, entretien des véhicules, carburant, etc.)
• 10 tournées de livraison quotidiennes sur les 68, 90 et 25 de 4h à 8h du matin
• 95% des commandes sont traitées par téléphone
• 200 fournisseurs et 350 références de saisonLa Sapam Mulhouse fait partie d’un groupe familial présent à Strasbourg, Besançon et Châlon-sur-Saône

Informations sur l'auteur :

PORTRAIT BEA

Béatrice Fauroux

Fondatrice et rédactrice en chef

Catégorie associée :

Agro-alimentaire

Articles qui devraient vous intéresser

Portes ouvertes à la SAPAM Mulhouse L'entreprise spécialisée dans le commerce de gros en fruits et légumes frais et produits de la mer ouvre ses portes aujourd'hui jusqu'à 18h. La SAPAM ...