Un déménagement et de nouvelles synergies pour le GIFOP

Après 50 années passées rue des Frères Lumières à Mulhouse, le GIFOP a inauguré ses nouveaux locaux, au Parc des Collines. Un déménagement qui lui ouvre de nouvelles opportunités et de nouvelles synergies.

Lier l’artistique à la formation
C’est une inauguration pour le moins originale qu’a concocté le GIFOP. Son directeur, Frédéric Parent a choisi d’y associer quatre artistes mulhousiens: Robert Montanaro, Sven, ZED et Falcone. Quatre artistes, quatre univers différents qui sont venus habiller ses nouvelles salles de formation. « Nous avions envie de proposer une histoire aux personnes qui entrent en formation chez nous, créer de l’ancrage, transmettre quelque chose de plus que nos formations en suscitant de l’émotion, de la curiosité, souligne le directeur du GIFOP. Chaque artiste dispose d’une salle dans laquelle s’exprimer. » Des nouveaux locaux qui offrent 360m2 d’espace dédiés à la formation. Le GIFOP, c’est aujourd’hui deux marques commerciales (Gifop Formation et EP Orientation et Formation), huit salariés fixes et une quarantaine d’intervenants.

« 30% de notre programme de formation va disparaître au profit de nouvelles offres »
Ce déménagement est un véritable renouveau pour le GIFOP. Le centre de formations a en effet relooké sa charte graphique, son site Internet. Il a également recruté. « 30% de notre programme de formation va disparaitre au profit de nouvelles offres, glisse encore Frédéric Parent. La tendance actuelle nous fait craindre une perte de 40% de notre chiffre d’affaires, pourtant, cette année est une année de nouvelles opportunités. Nous sommes entrés dans un modèle de qualité, entre la nouvelle loi travail et notre certification Qualiopi. Nous allons de l’avant et nous avons deux ans d’avance. » Le GIFOP a abandonné sa politique de « gros catalogue ». « Nous avons constaté que 20% de nos formations représentaient 80% de notre activité à l’année. Nous avons enlevé toutes ces formations auxquelles nous n’avons pas touché pendant une année. Cela laisse la place à de nouvelles formations et de nouveaux métiers. Disposer d’un catalogue important créé de la confusion. »

Les langues en plus avec Linguaphone Alsace
Un nouveau programme de formation qui associe aujourd’hui les langues. « C’est une réponse aux salariés mais aussi aux demandeurs d’emplois pour qui la langue reste le principal frein en vue de passer la frontière… » Ces nouveaux locaux partagés avec Linguaphone Alsace permet de nouvelles synergies. Les deux entreprises partagent les moyens ainsi que leur vision du métier. « L’idée est d’offrir une formation de management RH avec mise à niveau en anglais et en allemand », souligne Richard de Maismont, directeur général de Linguaphone Alsace. L’entreprise réalise 8 millions d’euros de chiffre d’affaires par an et représente l’une des plus importantes sociétés privées en France. « Parmi nos spécificités, des formations en distanciel comme en présentiel et l’obsession du résultat! » Liguaphone Alsace, c’est six salariés en fixe, une équipe de 16 salariés formateurs et des intervenants extérieurs. L’entreprise est également centre d’examen pour le TEF (tests d’évaluation en français), le Goethe ainsi que le Linguaskill.

Lancement de la Maison de la Formation
Des moyens partagés qui vont plus loin encore avec La Maison de la Formation. Un groupe qu’intègre également l’IMT. « Cela nous permet de proposer une offre globale aux entreprises, des langues, à la formation continue, en passant par l’apprentissage ou encore le bilan de compétences. Nous répondons ainsi à tous les profils et besoins de l’entreprise, précise Frédéric Parent. C’est un moyen efficace, professionnel et agile de former. »

Emilie Jafrate

GIFOP Formation
Parc des Collines
2B Avenue de Strasbourg
68350 Brunstatt-Didenheim
www.gifop-formation.fr

Linguaphone Alsace
www.linguaphone.fr


Informations sur l'auteur :

Emilie Jafrate

Journaliste

Catégorie associée :

Actualités