Prendre le temps d’établir son RETEX avec Co-Let’s Go pour bien négocier la sortie de crise et rebondir

Responsable de gestion de crise pendant près de 10 ans à la centrale régionale de Système U, Corinne Pommier a décidé de mettre ses années d’expérience et ses compétences au service des entreprises et des collectivités. C’est dans cette logique là que Co Let’s Go propose un accompagnement de sortie de crise.

10 ans d’expérience dans la gestion de crise
Elle a connu les grèves, les braquages à main armée et le H1N1. Une pandémie pour laquelle Corinne Pommier a travaillé sur un plan gouvernemental. « En période de crise, l’objectif premier du gouvernement est d’assurer l’alimentation. Approvisionner et remplir la mission de vente des magasins. Nous avons construit tout le process et la philosophie de ce plan de gestion de crise. » Un plan en quatre phase dont la plus importante est le RETEX. Une phase à bien négocier. « Nous sommes en plein dedans », souligne d’ailleurs la fondatrice de Co-Let’s Go. « Prendre le temps de travailler ce retour d’expérience est important. La plus grosse erreur est de vouloir tout de suite revenir à la normale, souligne Corinne Pommier. Le retour d’expérience est primordial pour l’humain et le management. Il faut libérer son staff avant de passer à autre chose et pour cela, il faut en parler. Il faut faire le point et savoir sur quoi est ce qu’on peut capitaliser si cela recommence. »

Le RETEX pour donner du sens
Le RETEX, c’est cette méthodologie de retour d’expérience. Un moyen de donner du sens à l’entreprise et à ses collaborateurs et d’établir un plan de continuité et de sauvegarde. La crise a été un révélateur. « Le pouvoir d’achat est en berne, les clients sont en berne. Il y a deux solutions. Déclencher toutes les aides possibles ou alors regarder comment travailler sur d’autres projets, réinventer le métier et emmener tout le monde. » Corinne Pommier et Co-Let’s Go proposent un accompagnement sur mesure pour assurer le rebond. « Ce n’est pas une boîte à outils, prévient-elle. C’est une démarche adaptée à 100% à l’entreprise ou la collectivité. Une réflexion menée avec les collaborateurs. Bien souvent, on a des projets au fond des tiroirs. C’est le moment de les sortir et de prendre le temps de la réflexion, remettre tout le monde dans du neuf. »

Se réinventer
Créé en 2014, l’ADN de Co-Let’s Go est d’entrer dans les entreprises ou les collectivités pour faire partie d’un moment de leur vie. Plus qu’une philosophie, c’est dans l’ADN de l’entreprise. « Il peut être une heure du matin, je répondrais toujours à un client qui a un soucis. Nous ne sommes pas une pièce rapportée, nous faisons partie intégrante de l’équipe de nos clients, nous sommes leur bras droit à un moment bien spécifique. » Si la gestion de crise est plus que jamais importante, Co-Let’s Go développe également la communication stratégique et le marketing sportif. Avec la crise sanitaire, son département régie d’événements a lui aussi été mis en berne. Mais Corinne Pommier prend le temps de mûrir de nouveaux projets pour lancer une nouvelle dynamique sur ce secteur-là.

Emilie Jafrate

Co-Let’sGo
www.coletsgo.fr


Informations sur l'auteur :

Emilie Jafrate

Journaliste

Catégorie associée :

Actualités