La franchise de pizzas Papa John’s arrive en France, près de Mulhouse

Créée en 1985 par John Schnatter, la chaîne de pizzas à emporter (ou livrées), Papa John’s, est aujourd’hui n°3 de la pizza aux Etats-Unis derrière Domino’s Pizza et Pizza Hut, avec 4.800 points de vente à travers le monde. Le 24 mai prochain, elle ouvre son 1er établissement français à Kingersheim, près de Mulhouse.

PAPA JOHN’S ARRIVE EN FRANCE, PRES DE MULHOUSE

Une enseigne qui marque la différence

Depuis 1985, l’enseigne se démarque des pizzas low cost. En effet, avec son slogan : « meilleurs ingrédients, meilleure pizza », Papa John’s mise avant tout sur la qualité avec une pâte fraîche faite à la main et des produits sélectionnés. « Nous sommes peut-être plus chers que la concurrence, mais c’est le prix d’une qualité qui fait la différence », indique Hassan Bouanaka, qui importe la marque en France. La pâte est fabriquée en centre de production local et livrée deux fois par semaine, la sauce tomate est en boîte 6 heures après récolte. La mozzarella est garantie à 100%, les légumes sont frais et coupés du jour… Le concept repose sur une gamme de 18 variétés de pizzas à emporter ou en livraison, dont 7 recettes « signature » que l’on retrouve dans tous les pays. Les autres sont rattachées au pays et à la région où s’implante Papa John’s. Ainsi, il y a l’Alsacienne en Alsace (lardons, ou poulet).

LOGO-PPJ1Hassan Bouanaka, un parcours précoce
« Je suis fier d’importer Papa John’s en France »

Ce jeune entrepreneur de 34 ans ouvre le premier point de vente français Papa John’s à Kingersheim, à proximité de l’endroit où il est né. Après avoir gravi les échelons chez Domino’s Pizza Mulhouse où il entré en tant que livreur de pizzas à l’âge de 16 ans, Hassan Bouanaka a géré en franchise jusqu’à 7 magasins dans le Nord entre 2008 et 2014.
Après avoir cédé ses points de vente, il décide d’être le premier Français à importer la franchise Papa John’s. Pour obtenir cette exclusivité sur le quart Nord-Est, il a dû suivre tout un parcours d’obstacles jusqu’au Kentucky, siège de l’entreprise, où il a passé pas moins de 38 entretiens et convaincu le comité d’agrément. Durant tout ce process, il a été accompagné par Brigitte Krupinski, traductrice et assistante du groupe. En tant que Master Franchisé, il s’engage à ouvrir 38 points de vente Papa John’s sur 15 ans, de Besançon à Lille. Secondé par Farid Kerroum, directeur des magasins, et Jocelyn Mazza, son assistant, il prévoit l’ouverture d’une seconde franchise à Mulhouse centre-ville avant la fin de l’année, puis de 3 points de vente chaque année par la suite.

Kingersheim près Mulhouse, 1er point de vente PAPA JOHN’S en France


La surface est de 250 m2 avec 49 places assises. Les pizzas peuvent être commandées sur place, par téléphone ou en ligne. Le point de vente a recruté 30 personnes via Pôle Emploi et tous bénéficient d’une formation « maison ». Papa John’s France travaille en grande majorité avec des prestataires régionaux (services à l’entreprise, artisans pour le magasin).
A partir du 24 mai 2016, Papa John’s est ouvert 7 jours/7, de 11 à 14H et de 18H à 22H30
Adresse : 30 rue de Guebwiller à Kingersheim


Informations sur l'auteur :

PORTRAIT BEA

Béatrice Fauroux

Fondatrice et rédactrice en chef

Catégorie associée :

Actualités Agro-alimentaire

Articles qui devraient vous intéresser

IKEA Mulhouse : la vente du terrain est signée Aujourd'hui le 29 juillet 2014, IKEA et Mulhouse Alsace Agglomération (m2A) ont signé  devant notaire l’acte de vente d’un terrain d’environ 10 ...
Le Périscope prépare sa nouvelle formule ! Le journal économique du Sud-Alsace est en train de préparer sa nouvelle édition, à paraître le 15 septembre. Les publications en ligne reprendront le...
Journées d’Octobre 2015 au Parc Expo de Mulhouse Du jeudi 1er octobre au dimanche 11 octobre aura lieu la 55ème édition des Journées d'Octobre. L'événement aura pour thème : déguster l'automne alsaci...
Henner, une belle fin d’année La maison de vins Henner réalise le tiers de son chiffre d’affaires lors des fêtes de fin d’année. L’année 2011 se termine bien, avec deux tendances d...