Les recrutements dans l’e-commerce en plein boom !

Suite au confinement et en préparation des ventes de Noël, 10 métiers explosent et recrutent fortement en France. C’est le cas pour l’e-commerce et tous les services qui gravitent autour de cet univers. QAPA, la plateforme de recrutement par l’intérim, dévoile les chiffres des besoins en recrutement pour ce mois d’octobre 2020.

Les 10 métiers boostés par l’e-commerce
Parmi tous les secteurs qui recrutent le plus depuis fin septembre, 10 métiers se distinguent plus particulièrement. En tête, la logistique qui recherche plus de 25 000 agents de tri et préparateurs de commande. Ensuite, ce sont plus de 16 000 développeurs informatiques dans l’univers numérique qui peuvent trouver un emploi. A la troisième place du podium, la logistique revient avec une demande de 8 000 caristes. S’il faut en effet assurer les livraisons des articles commandés sur internet et donc recruter beaucoup de caristes (8 000) ou chauffeurs PL (4 800), d’autres secteurs recrutent également massivement comme celui de la vente et de la relation client (3 000 téléprospecteurs/télévendeurs et 7 000 relation client), dans le numérique (1 500 community manager et 2 000 data scientist), dans les achats (3 500 acheteurs) et le marketing (600 chefs de produits).


Des compétences « beaucoup plus étendues »

« Lorsque l’on évoque le secteur de l’e-commerce, on pense immédiatement aux sites de vente en ligne, market place, dans la mode, les objets high-tech, etc. Mais les compétences liées à ce secteur sont beaucoup plus étendues et le développement de ce canal de vente profite à une très grande diversité de métiers qui recrutent actuellement massivement », a commenté Stéphanie Delestre, fondatrice et Présidente de QAPA.

« Les qualifications recherchées sont de plus en plus larges »
« Hors période de crise sanitaire, le digital et en particulier l’e-commerce est déjà un des secteurs les plus dynamiques en terme de recrutement. La récente levée de fonds de Mirakl en est l’expression la plus flagrante. Mais depuis le confinement, nous assistons à une véritable explosion des recrutements et vu l’expansion des secteurs touchés par le web, les qualifications recherchées sont de plus en plus larges », Jacques Froissant, CEO d’Altaïde.


Informations sur l'auteur :

picto_periscope

Le Périscope

Catégories associées :

Actualités Ressources humaines