L’école 42 Mulhouse Grand Est intègre le Pôle Numérique KM0

L’offre de formation s’enrichit à Mulhouse avec l’arrivée de l’école 42 Mulhouse Grand Est, au coeur du Pôle Numérique KM0, un espace dans lequel se mêlent entrepreneurs, start-up et étudiants. Le lancement de cette nouvelle formation a été officialisé le lundi 25 janvier. « 42 » propose une formation en programmation et coding suivant une pédagogie d’un genre nouveau.

Une première promotion de 150 candidats pour janvier 2022
La première promotion est annoncée pour janvier 2022 à l’issue de trois piscines qui consistent en un sas d’intégration avant la sélection définitive. Des piscines organisées en octobre, novembre et décembre 2021, dans lesquelles seront plongés 150 candidats par session, soit un total de 450 personnes. 150 seront retenus à l’issue de ces trois mois. L’Ecole 42 dispense une pédagogie d’un genre nouveau, sans professeur ni cours mais selon un esprit « peer-to-peer learning », basée sur des projets. L’école sera ouverte 7j/7 et 24h sur 24. La formation est comprise entre 11 mois et 3 ans. «La durée dépendra de l’implication et des capacités cognitives des étudiants », souligne Sophie Viger, directrice générale de 42 Network. Les six premiers mois permettront aux apprenants d’acquérir les bases de la programmation. Après un stage en entreprise, ils pourront choisir une spécialisation parmi l’intelligence artificielle, la cybersécurité, le web mobile, les administrations réseaux… « Il n’y a pas de pré-requis pour intégrer une école 42. Sur Paris, un quart des candidats n’ont jamais programmé. Cela ne pose pas de problème. Nous nous basons uniquement sur le potentiel et la motivation. Ce que j’ai envie de dire aux futurs candidats, c’est que s’ils ont besoin de se préparer, qu’ils se préparent », complète Sophie Viger.

Un projet d’1,3 millions d’euros
L’école 42 disposera de 900m2 de locaux divisés en trois espaces. Budget total de ce projet: 1,3 millions d’euros. Ses financeurs sont la Région Grand Est, la Collectivité Européenne d’Alsace, Mulhouse Alsace Agglomération et la Ville de Mulhouse. « 42 » a été créée en 2013 par Xavier Niel, fondateur de free, dans un contexte de pénurie de développeurs informatiques. Le campus mulhousien est le cinquième, installé sur le territoire national, après Paris, Lyon, Angoulême et Nice. Le 34ème à l’échelle mondiale. Ce sont aussi 10 000 étudiants à début 2021 et un objectif de 15 000 apprenants d’ici la fin de l’année.

Les locaux de “42” en travaux

Faire face à la pénurie de compétences dans le numérique
L’arrivée de « 42 » à Mulhouse constitue une réponse à plusieurs enjeux locaux. Faire face d’abord à la pénurie des compétences constatée dans le numérique. Un problème de recrutement d’ailleurs mis en avant par les diverses start ups installées au coeur de KM0. « Certains me disent chercher un codeur ou développeur. « 42 » répondra à ces besoins et permettra d’aller plus loin dans les connexions », se réjouit Jean-Philippe Loir-Mongazon, le maire du Village by CA. Un village de 19 start-ups. Un recrutement compliqué auquel fait également face Nicolas Colonbain, co-gérant d’Armadéus Systems et qui place de nombreux espoirs dans l’arrivée de ces nouveaux étudiants. Tom Gueneau, du FabLab de Labidhouille, lui, imagine déjà de nouveaux développements pour les solutions technologiques imaginées en faveur de l’habitat inclusif.

Armadéus Systems

« Accéder à des talents qui pensent différemment »
« 42 » permettra également d’accompagner la transformation digitale de l’économie au sein du territoire, susciter la création de nouvelles entreprises à fort potentiel, accompagner des start-ups, faciliter la formation et l’intégration de jeunes sans qualifications, la reconversion d’étudiants et de demandeurs d’emploi. « Notre principale contrainte aujourd’hui, c’est de trouver des ressources en codage. 42 doit nous permettre d’accéder de nouveaux talents, des talents qui pensent différemment. Je suis persuadé que 42 va démultiplier de nouvelles énergies », glisse Frédéric Créplet, représentant de la société Socomec, basée à Benfeld, et membre du club des locomotives de KM0.

Frédéric Créplet – SOCOMEC

Emilie Jafrate

www.42mulhouse.fr


Informations sur l'auteur :

Emilie Jafrate

Journaliste

Catégories associées :

Actualités Numérique Ressources humaines