Jérôme Broglé, onze ans à la tête de la Fédération Nationale de l’Immobilier du Haut-Rhin

Jérôme Broglé a été nommé à la présidence de la FNAIM 68 (Fédération Nationale de l’Immobilier) il y a 11 ans et nouvellement Président Délégué de la FNAIM Grand-Est, avec l’ambition de fédérer tous les agents immobiliers autour d’un projet mais surtout d’une vision commune du métier. Il appartient à cette nouvelle génération arrivée dans un domaine de plus en plus règlementé.

La Fédération Nationale de l’Immobilier est un syndicat professionnel qui regroupe tous les métiers de l’immobilier, des agents spécialisés dans la transaction, aux syndicats de copropriétés, en passant par les administrateurs de biens locatifs. Le Haut-Rhin compte 84 adhérents. Ils sont près de 10 000 à l’échelle nationale. Jérôme Broglé en a pris la présidence il y a onze ans. « Je suis arrivé avec une vision différente du métier, se souvient-il. Mes aînés étaient plongés dans un secteur moins règlementé, dans lequel chacun travaillait dans son coin. Ma vision était de fédérer tous les agents immobiliers pour mener des actions collaboratives. Je me bats pour emmener tous mes confrères sur la même longueur d’onde.»

Un accompagnateur de tous les instants
Et la première d’entre elles a été de changer la perception de l’agent immobilier. « Dans l’imaginaire collectif, nos honoraires sont excessifs. Ils sont n général d’environ 5% TTC et il faut prendre en compte que notre travail débute au moment de la négociation d’un bien avec le prix juste du marché parce que l’on a fait le job! Un vendeur a toujours énormément d’affect pour son bien, il n’aura pas conscience de ses défauts. La réalité du marché est souvent toute autre. » Jérôme Broglé se bat contre l’image de l’agent immobilier « ouvreur de portes ». Pour lui, l’agent immobilier est un accompagnateur de tous les instants. « Nous sommes là pour apporter des conseils, que ce soit en matière juridique, fiscale, dans l’optimisation du schéma d’acquisition aussi. Je vois mon métier comme celui d’un médecin de famille. Il faut aimer les gens, les écouter et les prendre par la main pour les emmener vers une solution sereine. »

L’importance de la formation
Les adhérents FNAIM ont tous leur carte professionnelle. Une carte qui implique 72 heures de formation sur trois ans. Une obligation de formation qui leur permet de rédiger des actes, du mandat au compromis et d’assurer le séquestre des acomptes. Une formation qui leur permet également d’être à la pointe de l’évolution règlementaire. Ce syndicat dispose de sa propre Ecole Supérieure de l’Immobilier, avec des formateurs agréés Qualiopi. Chaque semaine, titulaires de cartes et collaborateurs d’agence se réunissent pour se former aux thématiques spécifiques, du mandat de gestion à la pathologie du bâtiment en passant par la fiscalité 2021…

Seul agent immobilier titulaire du titre d’expert dans le Sundgau
À côté de ses fonctions au coeur de la FNAIM, Jérôme Broglé est à la tête de la plus ancienne agence immobilière du Sundgau. Voilà 24 ans qu’il a fondé Altkirch Immobilier. « Je suis tombé dans l’immobilier lorsque j’étais tout petit, sourit-il. Je suis issu d’une longue lignée d’entrepreneurs qui oeuvraient tous dans le bâtiment. Mon grand-père maternel était maître d’oeuvre, du côté paternel, il dirigeait une PME – de 40 personnes – spécialisée dans le bâtiment. Le mercredi, je faisais la tournée des chantiers avec eux. Ils m’ont apporté une ouverture d’esprit. À 16 ans, je savais ce que je voulais faire. » Jérôme Broglé fait également partie du groupement Immo Sundgau & Co. « C’est un réseau de quatre agents immobiliers, ce qui nous permet la mise en commun de nos compétences et de nos offres pour un panel de clients plus large. » Un fonctionnement en commun pour une meilleure expérience client.

Emilie Jafrate

FNAIM 68
2, Avenue de Bruxelles – 68350 Brunstatt-Didenheim
03 89 46 23 70
Facebook : FNAIM 68


Informations sur l'auteur :

Emilie Jafrate

Journaliste

Catégories associées :

Actualités Le Journal