Evolution et Déploiement de Citivia SEM

Citivia SEM a multiplié par cinq son capital durant l’été 2020. Une augmentation qui va permettre de démultiplier ses projets pour accompagner durablement ses partenaires, à savoir les collectivités territoriales ainsi que les investisseurs privés et publics.

Augmentation de capital
Pour amplifier ses capacités d’agir, Citivia SEM a validé, lors du conseil d’administration qui s’est tenu le 9 septembre 2020, l’augmentation de son capital, en le multipliant par 5. C’est grâce à la confiance et à la volonté de ses actionnaires publics et privés, que Citivia SEM a pu faire évoluer son capital.
Les actionnaires impliqués dans cette évolution sont : Le Conseil Départemental du Haut – Rhin qui apporte 626 750,43 €; La M2A qui apporte 626 750,43 €; La Ville de Mulhouse apporte 626 750,43 €; La Banque des Territoires apporte 299 999,35 €; La Banque Populaire d’Alsace apporte 200 000,12 €; Le Crédit Agricole Alsace Vosges apporte 100 000,06 €

Déploiement
Le déploiement de Citivia SEM va permettre de mieux accompagner les projets des collectivités, confrontés aux enjeux contemporains d’aménagement du territoire : Les revitalisations des centre villes, au travers des dispositifs nationaux Cœur de ville, petite ville de demain ou opération de revitalisation du territoire; la rénovation des patrimoines bâtis à enjeu énergétique; le développement économique des territoires, au travers de la réalisation de parcs d’activités et d’immobiliers d’entreprises; les enjeux de mobilités urbaines, qui associent plusieurs modes de déplacement , au service de la ville apaisée.
La mise en place du Plan de relance offre des opportunités de financement importantes, pour lesquelles les collectivités pourront compter sur CITIVIA SEM pour des conduites opérationnelles réactives.

Green Lofts un exemple de projet immobilier audacieux
L’enjeu de diversifier les modèles économiques et de s’engager sur des opérations créatrices de valeur amène Citivia SEM à développer ses activités, notamment avec la promotion immobilière. Dans ce contexte elle a décidé de s’associer dans le cadre d’une co – promotion, à Living Promotion et Loft Factory, 2 promoteurs immobiliers alsaciens. Ces 3 partenaires ont conçu et développé ensemble un projet audacieux, Green Lofts, des logements neufs qui proposent une autre manière d’habiter la ville. Ce projet immobilier vise à terme la construction de 90 lofts sur 7 000 m2 de SDP totale, soit 3 bâtiments en 3 tranches répartis sur 7 étages situés dans un parc d’environ 2300 m2, généreusement arboré et bénéficiant de 100 places de stationnement.Des volumes inédits, des possibilités d’aménagement multiples, de grandes terrasses, le projet a été pensé pour répondre au plus près aux envies, au confort et au bien-être des habitants. Green Lofts s’inscrit dans le quartier Fonderie de Mulhouse, une ancienne friche industrielle en pleine mutation, où se combinent logements, activités économiques, commerces et services à proximité du centre-ville et de la gare. Budget du programme d’ensemble : 18,8 M€. Le service commercialisation de Citivia SEM, en charge de la promotion immobilière de ce projet, centralise les marques d’intérêt pour l’acquisition d’un loft dans le quartier Fonderie de Mulhouse. Ce projet s’inscrit dans le cadre du dispositif gouvernemental de la loi Pinel, défiscalisation immobilière accessible à tous. Une T.V.A à 5,5% est proposée aux foyers éligibles sous certaines conditions de revenus. Pour plus d’informations contactez sylvie.hero@citivia.fr

Des réalisations emblématiques de Citivia SEM autour de 4 thématiques
1.Quartiers urbains et équipements
Exemple : Le mémorial du Hartmannswillerkopf, un équipement d’attractivité régional
Situé dans le massif des Vosges, au cœur d’un site naturel surplombant la plaine d’Alsace, le HKW a été érigé en souvenir des combats qui s’y déroulèrent durant le premier conflit mondial.
Les objectifs du projet : Participer à la transmission d’un épisode clef du vingtième siècle dans sa dimension humaine et culturelle; participer à la persistance du souvenir des combattants de toutes nationalités; répondre, à l’échelle du projet, aux questions d’histoire, de mémoire et de citoyenneté; contribuer à la préservation et la valorisation du patrimoine matériel et immatériel de la Grande Guerre, par une approche pluridisciplinaire qui se veut historique, artistique, anthropologique et archéologique, à visée citoyenne, culturelle et touristique. Budget de l’opération : 4.8 M € TTC  (Inauguration le 10 novembre 2017 par les présidents de la République française et de la République fédérale d’Allemagne)

2. Le développement économique
Exemple : La Maison de l’Alsace à Paris, un outil pour la promotion du territoire
Propriété des deux départements alsaciens, la Maison de l’Alsace a été créée en 1968 dans un bâtiment situé à l’angle de l’Avenue des Champs Elysées et de la rue Marbeuf, sur une parcelle foncière de 247 m2. L’immeuble développe environ 2 000 m2 de surface de planchers répartis sur 10 niveaux dont 3 enterrés et 7 hors sol. Il abrite principalement 3 grandes unités fonctionnelles :un restaurant dont l’exploitation est confiée à un gestionnaire privé qui occupe environ 40 % des surfaces utiles, au rez-de-chaussée et dans les sous-sols, l’administration et les services de la Maison de l’Alsace (promotion touristique et culturelle, ressources documentaires et informations, manifestations collectives diverses) qui occupent environ 20 % des surfaces utiles, au rez-de-chaussée, au premier et au dernier étage, un ensemble de 35 bureaux loués à l’unité qui constituent le centre d’affaires et occupent environ 33 % des surfaces utiles, dans les autres niveaux de l’édifice. Le caractère général vieillissant de l’ouvrage et de ses équipements, ainsi que son aspect architectural et décoratif désuet ont nécessité d’engager une rénovation d’ensemble, qui a permis de restructurer les espaces intérieurs, et qui redynamise l’image de la Maison de l’Alsace à Paris en valorisant l’effet de vitrine sur le domaine public prestigieux que constitue l’avenue des Champs Elysées, tout en optimisant les conditions d’exploitation des entités fonctionnelles prenant place dans le bâtiment. Budget de l’opération de réhabilitation : 14,3 M€ H.T

3. L’habitat
Exemple : Amélioration de l’habitat ancien
Citivia SEM a été sollicité, dans le cadre du Programme d’intérêt Général du Conseil Départemental du Haut – Rhin « Habiter mieux 68 », pour accompagner les propriétaires dans la rénovation de leur logement.L’amélioration de l’habitat ancien est une prestation de service apportée aux propriétaires. Elle consiste à mobiliser l’ensemble des aides financières des partenaires de l’opération. En 2019, ce sont 231 logements rénovés, le montant des travaux réalisés par les propriétaires accompagnés s’élève à 6,2 millions d’euros et les subventions mobilisées représentent 1,7 millions d’euros H.T.

 

4. Plateformes de mobilité
Exemple : Le parking des collines, un équipement de stationnement au service du développement du parc d’activités
Citivia SEM exploite et gère 2 parkings en propre. Le parking de la Fonderie compte 200 places et répond aux besoins à court terme du quartier Fonderie en mutation. Le parking du Parc des Collines de 120 places, sur Brunstatt – Didenheim est ouvert depuis février 2019. Il répond aux besoins de stationnement du nouveau centre de tri de la poste. Budget travaux : 0,66 M€ TTC


Informations sur l'auteur :

picto_periscope

Le Périscope

Catégorie associée :

Actualités