Erepday 2019: le rendez-vous de la communauté web, le 26 septembre à Mulhouse

L’Erepday, c’est la journée de l’e-réputation, le rendez-vous incontournable de la communauté web. Elle se tiendra le jeudi 26 septembre de 8h30 à 17h30 à la Filature de Mulhouse. Le point sur cette 8ème édition.

« Lire dans la matrice du web », tel est le slogan de cette 8ème édition de l’Erepday. L’Erepday, c’est un concentré de ce qui se passe sur le web actuellement. Une journée composée de tables rondes, d’interviews et de conférences autour de la stratégie web. Un concept qui a évolué depuis sa première édition, en 2011. « Au départ, il n’y avait que la notion d’e-réputation, explique Christophe Thil, fondateur de l’événement. Aujourd’hui, chacun se vend sur le web. Nous travaillons plus autour de la notion de branding, de marque. » Un événement annuel qui a attiré jusqu’à 450 personnes par le passé, lorsqu’il était gratuit et qu’il se déroulait au Kinépolis. Aujourd’hui, à la Filature, la jauge d’accueil est limitée à 250 personnes.

Avec Laurent Buanec, directeur général adjoint de Twitter

Ils seront quinze experts à apporter leurs expériences et expertises au cours de cet Erepday 2019. Parmi les intervenants les plus connus, Laurent Buanec, directeur général adjoint de Twitter France. « Il va nous exposer les relations entre twitter et les entreprises, explique Christophe Thil. Et la façon dont les entreprises peuvent l’utiliser. Ce sera un grand moment.» Social Media Manager chez Europa Park, Sébastien Ganzer fait également partie des experts attendus. « Il prend très peu la parole, souligne Christophe Thil. Il va nous expliquer comment lui, utilise le web et les réseaux sociaux pour une structure telle qu’Europa Park. » Il sera également mis autour de la table aux côtés de deux acteurs locaux: Julien Prodorutti, responsable marketing, communication et développement à la Cité du Train et Philippe Trzebiatowski, journaliste et blogueur voyage.

« De la place à l’anti bullshit »

Le ‘’bullshit’’ sera l’une des thématiques explorées ce jour-là. Nicolas Vanderbiest, directeur des opérations chez Saper Vedere partagera ainsi son expérience à travers une conférence: ‘’Le social listening et influence: et si on faisait évoluer nos pratiques pour tuer le bullshit?’’ « L’idée c’est d’arrêter de dire que le web est génial, explique Christophe Thil. Il faut aujourd’hui se demander à quoi cela sert. Arrêter de vendre pour vendre, mais définir ce qui est important pour nos clients, pour la marque. On fera de la place à cet anti-bullshit. Le discours vrai est l’un des mots d’ordre de l’Erepday. « La franchise est importante, glisse Christophe Thil. Il faut se poser les bonnes questions. Une année, nous avons questionné l’un de nos intervenants pour savoir si le community management était mort, par exemple.»

Des idées pour les entreprises de la région

L’Erepday brasse un public large. « Des directeurs marketing, bien entendu, mais aussi des freelances web, marketing et communication, des responsables RH, des étudiants, sans oublier des chefs d’entreprises qui cherchent des idées », souligne Christophe Thil. Des chefs d’entreprise qui, au fil des éditions, ont testé certaines idées. Des stratégies mises en place dans de grosses structures mais qui se transposent parfaitement à plus petite échelle.

Emilie Jafrate

Toutes les informations sur: www.erepday.fr


Informations sur l'auteur :

Emilie Jafrate

Journaliste

Catégorie associée :

Actualités