Covid19 et reprise – La Fédération du BTP du Haut-Rhin tient à rassurer les particuliers

Rassurer et restaurer la confiance chez les particuliers, tel est le challenge que doit aujourd’hui relever le monde du BTP. Etienne Barilley, président de la Fédération du Bâtiment du Haut-Rhin s’est exprimé mercredi matin à l’occasion d’une conférence de presse. Une conférence de presse au cours de laquelle sont également intervenus Brigitte Klinkert, Présidente du Conseil Départemental du Haut-Rhin, Pierre Bihl, Président de l’ADIL du Haut-Rhin ainsi que Stéphane Chipponi, Sous-préfet de Thann-Guebwiller.

De nouveaux protocoles pour répondre aux inquiétudes
Le constat est simple. Les inquiétudes sont fortes aujourd’hui, du côté des particuliers, propriétaires ou occupants. « Il y a beaucoup de peur, ce que l’on peut comprendre, étant donné que le Covid19 a frappé très fort dans notre département, souligne Etienne Barilley, président de la Fédération du Bâtiment du Haut-Rhin. Ces refus sont problématiques pour nos entreprises car ils induisent des reports de chantiers… » Le monde du BTP a pourtant repensé sa manière de faire. Des protocoles sont mis en place selon le guide de préconisations de sécurité sanitaire BTP. Des protocoles pour la sécurité des salariés, des clients aussi, selon leur typologie. Les interventions peuvent aussi bien se réaliser chez des citoyens lambdas, ne présentant aucun symptôme, chez des personnes à risques ou des clients malades.

Le client aussi, a un rôle à jouer
« Tout le monde peut avoir une chaudière qui tombe en panne, explique Etienne Barilley. Nous sommes capables, aujourd’hui, d’intervenir en sécurité totale vis à vis de nos salariés aussi bien que de nos clients. Un gros travail de fond a été mené auprès de l’ensemble de la profession. N’oublions pas que les employeurs sont humains et qu’ils n’envoient pas leurs salariés à l’abattoir. La force de leurs entreprises ce sont, justement, leurs salariés. » Un processus dans lequel le client a lui aussi, un rôle important à jouer. « Les clients peuvent exiger un questionnaire de dix points à remplir, explique encore Etienne Barilley. Et la distanciation est plus vraie que jamais! Les entrepreneurs sont formées et responsables. Ouvrez leur vos portes, vous ne courrez aucun risque à les accueillir chez vous! » L’ADIL 68 et ses conseillers se tient d’ailleurs à disposition des particuliers pour toute question concernant la reprise des chantiers à domicile.

Les travaux se poursuivent dans le département
Les travaux, eux, n’ont jamais cessé à l’échelle départementale. « Deux étages en dessous de là où nous nous trouvons, les passages sont interdis pour assurer une intervention en toute sécurité de nos entreprises », explique Brigitte Klinkert, la présidente du CD68. Le barrage de Kruth, lui, a continué malgré le confinement. Les travaux dans les collège de Saint Amarin, Wintzenheim et Guebwiller, eux, reprennent progressivement. Reprise aussi des chantiers routiers, depuis le 4 mai pour la déviation de Ballersdorf, le 11, concernant le barreau de liaison d’Ensisheim.

Emilie Jafrate


Informations sur l'auteur :

Emilie Jafrate

Journaliste

Catégorie associée :

Actualités