[COMMUNIQUÉ] COVID-19 / Reprise économique : m2A commande 80 000 masques pour les TPE, commerces et artisans

Ce vendredi 24 avril, le comité de pilotage économique, mis en place par Mulhouse Alsace Agglomération (m2A) en lien avec la CCI Alsace Eurométropole, s’est à nouveau réuni en visioconférence pour échanger sur la crise et ses conséquences économiques. Au cœur des échanges : la question de la reprise économique. Pour permettre le redémarrage économique, m2A a décidé l’achat de 80 000 masques à destination des TPE, commerces et artisans du territoire et met en place 3 groupes de travail pour la sortie de crise.

Garantir 2 masques à chacun des 40 000 travailleurs salariés et non-salariés du territoire
Fabian Jordan, Président de m2A, le rappelle : « La priorité est le soutien aux entreprises par des solutions immédiates et des actions concrètes. Avec cette commande de 80 000 masques, nous garantissons 2 masques aux presque 40 000 travailleurs salariés et non-salariés du territoire dans les TPE et chez les commerçants et artisans du territoire. Nous entendons l’exigence forte de reprise économique et y répondons immédiatement. Avec les maires du territoire pleinement engagés, mon message aux acteurs économiques est simple : m2A est là pour vous.» Mulhouse Alsace Agglomération a passé commande auprès du groupement d’entreprises « Résilience » pour un montant de 230 400 euros pour 80 000 masques. Cette nouvelle commande vient s’ajouter à une première de 280 000 masques effectués par m2A et ses communes-membres auprès du Pôle Textile d’Alsace, en partenariat avec le Conseil départemental et l’AMHR dans le cadre de l’opération « Un masque pour tous les Haut-Rhinois » et une deuxième de 280 000 masques supplémentaires auprès d’autres fournisseurs.

Des masques « Catégorie 1 » adaptés aux besoins des entreprises
est de catégorie 1 (destiné aux personnels affectés à des postes ou missions comportant un contact régulier avec le public) et réutilisable. Ce masque a une filtration garantie et a été testé « 20 lavages » par la Direction Générale des Entreprises (DGE).

Des mesures économiques concrètes depuis le début de la crise
Depuis le 13 mars dernier, m2A s’est engagée aux côtés des acteurs du monde économique avec la création d’un comité de pilotage réunissant chaque semaine les chambres consulaires, les fédérations et représentants professionnels. Un dispositif d’accueil téléphonique dédié pour les entreprises et les associations a également été mis en place, plateforme regroupant m2A la CCI, la CMA et Alsace Active. L’agglomération mulhousienne a aussi pris sa part dans l’accompagnement financier des entreprises avec la suspension de loyers, taxes et factures, et le déblocage d’une enveloppe de 600 000 euros pour abonder le fonds de soutien régional Résistance.

Création de trois groupes de travail « Sortie de crise »
En complément de ces mesures, m2A a récemment mis en place trois groupes de travail « Sortie de crise » avec des maires et élus communautaires, des chefs d’entreprises, des acteurs économiques et des représentants des chambres consulaires, avec l’objectif d’identifier et de formuler des préconisations et des propositions pour la sortie de crise.
– Groupe 1 « Court Terme / Conditions de réussite » : Pilotage : Rémy Neumann, maire de Lutterbach et Antoine Viola, maire de Brunstatt- DidenheimCe groupe aborde toutes les préoccupations de reprise immédiate des activités pour l’économie de « proximité », avec plus particulièrement celles des acteurs du BTP et du commerce.
– Groupe 2 « Long terme / Vers un nouveau modèle économique » : Piotage : Marc Buchert et Laurent Riche, vice-présidents de m2ACe groupe travaille sur l’économie souhaitée au lendemain de la crise sanitaire, incluant les questions de relocalisations, de sourcing et de maintien d’entreprises sur notre territoire.
– Groupe 3 « Territoire en réhabilitation / Image et attractivité » : Pilotage : Laurent Riche, vice-président de m2A et Ludovic Haye, maire de Rixheim. Ce groupe s’intéresse aux enjeux d’attractivité du territoire à très court terme pour relancer rapidement la dynamique d’accueil de salariés, étudiants, touristes, visiteurs des musées.
Pour Fabian Jordan, « la crise a renforcé le partenariat privé-public exemplaire que nous avons réussi à mettre en place depuis trois ans avec les chambres consulaires et les chefs d’entreprises du territoire. Les maires et élus du territoire se mobilisent et pilotent trois groupes de travail sur des sujets identifiés comme prioritaires par le monde économique : la reprise à court terme, une réflexion poussée sur un nouveau modèle économique et la question de l’image du territoire, plus qu’impactée par la crise. Les propositions de ces groupes de travail seront mises en œuvre. m2A sera au rendez- vous de la reprise économique. »

Fonds Résistance : une plateforme téléphonique pour chaque situation
m2A participe également au fonds de soutien Résistance qui aide les entreprises et les associations qui ne trouvent pas de solutions de trésorerie. En plus de sa participation financière à hauteur de 600 000 euros sur les 2,4 millions prévus pour le territoire, m2A apporte un soutien technique aux entreprises et associations en les informant et en les aidant à constituer leur dossier de candidature. Avec leurs partenaires économiques de la CCI Alsace Eurométropole, de la Chambre de Métiers et d’Alsace Active, les équipes de m2A ont en effet mis en place 4 plateformes d’appels pour répondre aux demandes des chefs d’entreprises et des associations du territoire et les aider à constituer leur dossier de candidature.
– Pour les indépendants, professions libérales, professionnels du tourisme, agriculteurs… : 03 69 77 77 10 (m2A)
– Pour les ressortissants CCI : 09 71 00 96 90
– Pour les ressortissants Chambre de Métiers d’Alsace : 09 86 87 93 70
– Pour les associations : 07 55 58 28 27 (Alsace Active)
Le fonds régional Résistance propose concrètement de 5 à 10 000 euros pour les entreprises et de 10 à 30 000 euros pour les associations qui ne pourraient bénéficier des aides déjà prévues par l’Etat. Ce soutien territorial vient « combler les trous dans la raquette » et se matérialise par des avances remboursables ou des primes d’activité.

Liste des mesures économiques déjà en place
Pour rappel, depuis le début de la crise, m2A s’est immédiatement positionnée aux côtés des dirigeants et chefs d’entreprises en enclenchant plusieurs mesures :
– mise en place d’un comité de pilotage économique avec les chambres consulaires, fédérations et représentants du monde économique,
– mise en place d’un référent «entreprises» m2A au sein du service développement économique de l’agglomération afin de répondre aux demandes des dirigeants et chefs d’entreprises
accélération du paiement des factures ouvertes dans le cadre de contrats ou de marchés publics,
– révision des plannings sans pénalité de retard, notamment pour le secteur du BTP,
non application de facto des pénalités résultant de retards de chantiers liés au COVID-19, suspension des loyers dans le cadre règlementaire en vigueur et en cas de nécessitééconomique constatée, pour les entreprises hébergées par l’agglomération, notamment dans des hôtels d’entreprises
suspension de la taxe de séjour pour le secteur de l’hôtellerie
suspension des factures d’eau en accord avec les décisions gouvernementales, notamment pour les TPE qui en feraient la demande.


Informations sur l'auteur :

picto_periscope

Le Périscope

Catégorie associée :

Actualités