Atelier du commerce de novembre: l’image de Mulhouse de plus en plus attractive

A J-17 de l’inauguration du Marché de Noël, la thématique était toute trouvée, pour Frédéric Marquet, le manager du commerce mulhousien. L’occasion aussi d’évoquer les projets pour communiquer la nouvelle image de la Cité du Bollwerk.

506 ouvertures, 277 fermetures
La Ville de Mulhouse vient de passer un cap. Celle des 500 ouvertures. Au dernier décompte, la Cité du Bollwerk enregistre 506 ouvertures de commerces pour 277 fermetures. « Cela revient à deux ouvertures pour une fermeture. Nous avons également baissé de 50% le nombre de locaux commerciaux vacants, souligne Frédéric Marquet, le manager du commerce mulhousien. Nous recevons également beaucoup de demandes de la part d’enseignes nationales ou d’indépendants, mais je ne dispose pas de locaux qui répondent à leurs besoins. » L’image de la Ville de Mulhouse change. Un changement positif lié notamment au commerce et à ses commerçants. « Une mécanique s’est mise en place. Si on prend l’installation d’une enseigne comme North Face (en février/mars), par exemple, ce n’est pas anodin. Nous avons déjà Napapijri et Jott. Les concurrents se surveillent les uns les autres, ils surveillent l’évolution des chiffres d’affaire. Foot Locker vient de refaire sa boutique. L’arrivée de Foot Korner n’y est pas étrangère », analyse-t-il encore.

400 nuitées réservées pour les équipes d’  »Affaire Conclue »
L’image de Mulhouse est aussi liée à son Marché de Noël. C’est d’ailleurs la Cité du Bollwerk qui a été choisie par l’émission ‘’Affaire Conclue’’. « L’équipe sera présente du 18 au 24 novembre. Ce sont 400 nuitées qui ont été réservées pour cette émission », souligne encore le manager du commerce. L’inauguration et l’ouverture du Marché de Noël s’adaptent d’ailleurs à l’arrivée des équipes de France 2. Et le Marché sera ouvert jusqu’à minuit le 23 novembre. La présence de cette émission à Mulhouse est pleine d’enjeux. « Cette émission brasse 2,8 millions de téléspectateurs les soirs de diffusion, souligne Chrystel Schackis-Deroude, adjointe du service communication de la Ville. Elle sera en plus diffusée en prime time, à 20h50, le 23 décembre. »

Le Marché de Noël, premier événement touristique de la Ville
Le marché de Noël reste le premier événement touristique de la Ville en termes de fréquentation et de retombées économiques et le 3ème en Alsace sur cette période, après Strasbourg et Colmar, mais avant Kaysersberg et Riquewihr. Les nuitées réservées entre novembre et décembre représentent 20% des nuitées annuelles. De nombreux hôtels affichent déjà complets la première semaine de décembre ainsi que tous les week-ends du 23 novembre à Noël. Plusieurs dizaines de bus sont annoncés, dont 2/3 de Français, et 1/3 d’Italiens, de Belges et d’Espagnols. Le budget de la Ville pour cet événement est de 630 000 euros. Un budget qui n’a pas bougé depuis 2014.

Détaxe en cours
C’est dans ce contexte là que le manager du commerce mulhousien souhaite accélérer la mise en place de la détaxe avant de lancer un plan de communication à ce propos. Le marché de Noël attire en effet une clientèle internationale. «Pour que le client puisse détaxer, il doit atteindre un budget minimum de 175 euros, souligne-t-il d’ailleurs. Notre objectif final serait de mettre en place un bureau de détaxe à Mulhouse. Les clients pourraient chercher leur détaxe directement et ils disposeraient d’un nouveau budget à redépenser. »

« Soyons fiers de notre ville »
La Ville de Mulhouse bouge, avance, redore son blason à l’extérieur mais aussi auprès des Mulhousiens. « L’avenir de Mulhouse dépend aussi des Mulhousiens et de l’image qu’ils en ont, rappelle Frédéric Marquet. Alors soyons fiers de notre ville. » Le prochain atelier du commerce aura lieu le 3 décembre.

Emilie Jafrate


Informations sur l'auteur :

Emilie Jafrate

Journaliste

Catégorie associée :

Actualités