Alexis Steyaert à la direction de Soléa: Un changement de direction dans la continuité

Alexis Steyaert succèdera à Guillaume Aribaud le 1er janvier prochain, à la tête de Soléa. Du changement, dans la continuité.

L’annonce a été officialisée mercredi 20 novembre en présence de Christiane Eckert, Présidente de Soléa, Denis Rambaud, Vice-Président m2A Transports et Mobilités, et Edouard Hainaut, directeur général Transdev France. Alexis Steyaert succèdera à l’actuel Directeur Général Guillaume Aribaud. La prise de fonctions de l’actuel bras droit du DG de Soléa se fera le 1er janvier 2020. Guillaume Aribaud, quant à lui, est appelé à relever de nouveaux défis, à la tête du réseau de transports en commun de Rouen.

 

 

Guillaume Aribaud: « Je suis très confiant pour ce territoire et l’avenir du transport à Mulhouse »
C’est une page de trois années et demi qui se tourne. Trois années et de nombreux défis relevés, entre le renouvellement de la DSP, le compte mobilité et la mise en place du nouveau réseau Soléa. Un réseau inauguré le 2 septembre et qui connait des ajustements. « J’ai passé 40 mois extraordinaires ici, avec des équipes passionnées. Je pars plein de dynamisme à Rouen mais le coeur gros tout de même. Le potentiel ici, est important, souligne Guillaume Aribaud. Je suis très confiant pour ce territoire et l’avenir du transport à Mulhouse. Nous avons la chance de travailler dans une agglomération qui a de l’ambition. Je passe le relais à Alexis. »


Alexis Steyaert: « Soléa est une entreprise en mutation que je vais m’efforcer de piloter comme un chef d’orchestre »
C’est dans la continuité du travail réalisé par son prédécesseur que compte s’inscrire Alexis Stayeart. « Je souhaite poursuivre ce dynamisme insufflé par Guillaume, souligne-t-il d’ailleurs. La mobilité est une question d’actualité indispensable avec tout ce questionnement autour de l’environnement. Il faut innover et nous sommes en plein dedans avec l’achat, notamment, de 15 bus au gaz et le projet d’une station de méthanisation à Sausheim. Soléa est une entreprise en mutation que je vais m’efforcer de piloter comme un chef d’orchestre. »

 

Parmi les prochains chantiers

L’ajustement du nouveau réseau: Mis en service le 2 septembre dernier, des ajustements sont en cours depuis. « Ce qui nous mobilise, c’est la satisfaction client, or les choses ont été bouleversées le 2 septembre dernier, souligne Guillaume Aribaud. Nous avons rajouté des moyens sur les lignes principales. Le 4 novembre, nous avons revu et réajusté les horaires. D’autres réajustements seront apportés le 6 janvier avec deux objectifs: assurer l’ensemble des dessertes en heures de pointes et la régularité, que les choses soient stables pour début 2020, sur les lignes C5, C7 et 16. »

100% bus propres: 15 bus roulant au Bio GNV ont été commandés pour 2020 avec, comme objectif à terme, une flotte de 120 bus  »propres » et la mise en place d’une usine de méthanisation à Sausheim avec l’ouverture d’une station d’avitaillement.

Les 600 000km du tram: Une grosse opération de mise à niveau et de contrôle des véhicules qui enregistrent 600 000km au compteur, soit 1/3 de leur vie.

Emilie Jafrate


Informations sur l'auteur :

Emilie Jafrate

Journaliste

Catégorie associée :

Actualités