A Altkirch, l’entreprise qui murmure aux articulations des chevaux

Le laboratoire pharmaceutique Daiichi Sankyo Altkirch a ouvert ses portes à la CCI sud Alsace Mulhouse de lundi 7 avril, dans le cadre de la Semaine de l’Industrie. Son activité très particulière consiste à créer des produits vétérinaires qui soignent notamment les articulations des chevaux de course.

De l’organe de bœuf au muscle du cheval : l’entreprise Daiichi Sankyo opère une métamorphose étonnante à Altkirch. Discrètement installée en sortie de ville, elle fabrique des principes actifs, c’est-à-dire les molécules produisant les effets thérapeutiques des médicaments. Les produits sont essentiellement à destination vétérinaire, à partir de matières animales : des trachées de bœuf, du sang de veau ou encore des glandes surrénales, tous  soigneusement conservés à très basse température après leur long voyage depuis les Etats-Unis, l’Australie ou la Nouvelle-Zélande, en vue de leur purification et leur transformation. « Nous modifions chimiquement les molécules pour améliorer leurs propriétés naturelles », explique Frédéric Boisivon, le directeur du site. Tel est le cas du produit vedette, l’ «Adequan», une solution injectable qui soigne les articulations des chevaux, ceux de course en particulier.

Tout le process se déroule dans le respect de normes strictes, garanti par des audits réguliers des autorités de contrôle européennes, américaines, même brésiliennes…

Pour les humains aussi

Elle fabrique aussi des principes actifs contre les blessures ou les inflammations des humains, sous forme de pommades. Ces  applications font d’ailleurs partie de ses axes de croissance à court terme. « Nos pommades ont rencontré un important succès dans les pays émergents (Turquie, Inde, Thaïlande), nous allons continuer à répondre à cette demande et prévoyons de développer l’an prochain le marché européen », a souligné Frédéric Boisivon lundi à ses visiteurs de la CCI Sud-Alsace-Mulhouse en ouverture de la « Semaine de l’industrie ». D’autres nouveautés (un collagène à partir de peaux de porcs, une production biotechnologique)  sont en discussion.

De quoi se relancer après un léger creux de chiffre d’affaires en 2013 (5,5 millions d’euros)… et augmenter les effectifs : Daiichi Sankyo Altkirch envisage quatre ou cinq embauches à l’automne 2014.

Née allemande sous le nom Alpharma il y a près de quarante ans, l’usine a ensuite rejoint Daiichi Sankyo, un grand groupe pharmaceutique japonais de 32 000 salariés. Avec ses 37 employés, elle constitue l’un des deux sites de production en Europe.
www.daiichisankyo.fr

Christian Robischon pour le Sundgoscope


Informations sur l'auteur :

PORTRAIT BEA

Béatrice Fauroux

Fondatrice et rédactrice en chef

Catégorie associée :

Actualités

Articles qui devraient vous intéresser

1ère conférence-débat du Sundgoscope: la transmission d’entreprise Les conférences-débats destinées aux entreprises sont à vocation pratique et interactive. Elles sont animées par des experts reconnus, qui évoquent de...
La 4G est arrivée à Altkirch Orange lance la 4G à Altkirch - communiqué au Sundgoscope Aujourd’hui, Didier Liret, directeur des relations avec les collectivités locales Orange en...
L’Usine métallurgique d’Altkirch (UMA) investit dans un laser (Publinformation) Après de longues années de doute, de tension et de difficultés économiques en Alsace, il y a un début de renouveau dans notre régio...
Altkirch Traditions s’agrandit avec un restaurant japonais: le Sukiyaki Altkirch Traditions souhaite la bienvenue à Xu Yang, le tout nouveau restaurateur qui a repris l'ancien local du "Phénix d'Asie" rue France. Il s'est ...