« 28 mars 2020 – Mulhouse – le temps suspendu », un livre 100% mulhousien et solidaire

Le photographe Dominique Giannelli, le journaliste Laurent Gentilhomme et l’éditeur Patrick Girard sont à l’origine du livre «28 mars 2020 – Mulhouse – le temps suspendu ». 20 photographies et 20 témoignages pour laisser une trace de Mulhouse en pleine tumulte Covid. Un livre témoignage, un livre solidaire aussi et 100% mulhousien.

Un photographe, un journaliste, un éditeur , 20 photos et 20 témoins
L’histoire débute le 28 mars 2020. En plein confinement, Dominique Gianelli prend son appareil photo et part immortaliser les rues de Mulhouse, une ville en pleine crise sanitaire. Il immortalise ces rues complètement vides, en plein samedi après-midi. Des rues normalement noires de monde. De retour, il poste ses clichés sur les réseaux sociaux. Des photos qui créent le buzz. « Je l’ai contacté pour faire un article avec trois, quatre photos », se souvient Laurent Gentilhomme, journaliste à l’Alsace. Et c’est là qu’intervient l’éditeur Patrick Girard. « Il avait perdu des proches. Il avait envie de faire quelque chose mais quoi? Notre idée à tous les trois était de laisser une trace mais un livre composé uniquement de photographies n’avait pas de sens. C’est là qu’a germé l’idée d’y intégrer des témoignages de personnes qui se souvenaient de leur 28 mars ou de leur premier confinement, en général. »

Des témoignages courts et percutants
Une partie qu’a gérée Laurent Gentilhomme avec totale liberté quant à ses interlocuteurs. « Pour moi, il était important d’avoir des gens de l’hôpital, des journalistes, des jeunes, des personnes âgées, des retraités, des chefs d’entreprises… » Une variété qui fait la richesse de cet ouvrage. Parmi les témoins, Jérôme Bigeard, le dirigeant de TSE, Marc Noizet, chef de service Samu 68 Urgences Mulhouse, Sûzel Pailhes, malade du Covid-19, hospitalisée du 10 mars au 14 mai à l’hôpital Emile-Muller de Mulhouse, Laure Baldenweck, cadre hospitalière au service mortuaire et bien d’autres… Tous livrent leurs ressentis, leurs peurs, leurs doutes, leurs questionnements, la façon dont ils ont vécu cette période si particulière. 1250 signes chacun. Des textes courts, percutants, dix conjugués au féminin, dix au masculin. Chacun de ces témoins est ensuit passé dans les studios de Dominique Giannelli à Rixheim.

Une réédition de 1000 exemplaires
Ils rêvaient d’en écouler 500 exemplaires. Ce livre a connu un succès fou. 1200 ont déjà été vendus. Patrick Girard en a réédité 1000 de plus. Un ouvrage qu’il est possible de trouver chez les trois libraires mulhousiens: Bisey, 47 Degrés Nord et Littera ainsi que dans la boutique Label Histoire de Marie-Jo Gebel, qui fait partie de ces témoins. « J’ai l’impression que les Mulhousiens ont besoin de conserver une trace de cette période », souligne Laurent Gentilhomme. A chaque exemplaire acheté, deux euros seront reversés au Groupe Hospitalier de la Région de Mulhouse et Sud Alsace par Alsagraphic.

Emilie Jafrate

“28 mars 2020 Mulhouse, le Temps suspendu”
Photographies: Dominique Giannelli
Textes: Laurent Gentilhomme
Les Editions Alsagraphic, 20€

 


Informations sur l'auteur :

Emilie Jafrate

Journaliste

Catégorie associée :

Actualités