1er Forum de l’Attractivité : les conditions de la réussite

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Le 1er Forum de l’attractivité organisé par l’Agence d’attractivité d’Alsace fut l’occasion de faire le point sur la « marque Alsace » promue depuis une petite année sur toute la région. Au-delà du conseil à la région Alsace : « Bouge-toi ! », il fut question d’attractivité du territoire en général, avec une évocation concrète des facteurs de réussite. 

La table ronde N°1 accueillait Joël Gayet, universitaire spécialisé dans le marketing territorial, Philippe Suinen, Président de l’Institut Destrée et Lionel Flasseur, Directeur d’Only Lyon. L’idée de départ est que le mkg territorial est stratégique dans un contexte concurrentiel entre métropole, régions, pays. Les trois spécialistes ont évoqué plusieurs conditions observées sur des territoires très différents pour qu’un projet de marketing territorial réussisse. En effet, la majorité de ces projets sont abandonnés au bout de quelques années. Voici les clés du succès, sans hiérarchie particulière.

1/ Ce ne sont pas les territoires les plus prudents qui gagnent, il faut être audacieux, avoir des projets visionnaires, qui sortent du cadre. La prudence conduit à la sclérose d’un territoire qui sera vite en perte de vitesse.

Exemple : Détroit, ville en faillite : un groupe a nationalisé les maisons vides (une culture quasi-absente aux USA) pour les revendre aux enchères. Cet exemple montre une initiative qui sort du cadre.

2/ Il faut que les projets associent public et privé, et les entreprises doivent y trouver leur intérêt. Si la stratégie ne crée pas de valeur pour les entreprises, le projet mourra. Les collectivités doivent écouter les entreprises.

Exemple : le plan de communication de Barcelone, Amsterdam ou Berlin est pris en charge 70% à 80% par le privé. Un plan de communication élaboré par le privé est plus efficace (rapidité dans l’élaboration, obligation de résultats).

3/ Un écosystème complet
Il faut un plan stratégique fort où tout le monde tire dans le même sens, comme dans l’entreprise. Eviter la dispersion et le gaspillage des énergies. Cette stratégie doit reposer sur la différentiation.

4/ La communication est fondamentale, elle est issue de la stratégie. Une marque ne dispense pas d’une réflexion de fond, elle en est la résultante. Il faut communiquer sur le projet pour fédérer le plus de monde possible autour de la démarche. En particulier via les réseaux sociaux, des relations presse intensives.

Ne pas hésiter à être original dans la communication : exemple de vidéo sur Lyon tournée par des drones.

Il faut créer des points de relais dans le pays et dans le monde pour relater l’information sur le projet (blogueurs, réseaux sociaux).

6/ Il faut faire rêver et donner envie

Exemple : des gestes architecturaux audacieux, un événement fort.

AAA1

7/ Un écosystème global
Les nouvelles approches consistent à créer un cluster raccroché à un événement majeur : Il faut mêler communication et excellence

Exemple : Au delà de la ville des lumières, Lyon devient un acteur mondial de la lumière grâce à un cluster scientifique et économique autour de ce thème.

8/ Co-construction entre tous les acteurs
Agilité des structures et spécialisation des métiers sont la caractéristiques de la gouvernance. Le groupe qui organise le projet doit avoir une vision transversale, partagée, avec des spécialistes de chaque domaine qui prennent des décisions rapides. Les institutions doivent être des facilitateurs et non pas des freins. Les représentants et communicants des structures doivent aller dans l’intérêt général.

9/ Forte identité du territoire
Le projet de territoire doit tisser un lien entre passé et avenir. Il doit prendre ses racines dans une histoire qui est dans les mémoires et en même temps proposer une vision d’avenir.

AAA

10/ Il faut se mettre à la place du client potentiel pour co-construire le projet avec lui. Interviews pour comprendre ses habitudes et avec qui et comment il travaille. A Lyon, 250 petits déjeuners ont été organisés avec les entreprises pour comprendre leur fonctionnement et leurs souhaits.

NDLR : Exemple en Alsace : la marque de territoire « Capitale de la minéralogie » à Sainte-Marie aux Mines, lancement d’une marque en juillet 2014 pour promouvoir un  écosystème autour des minéraux ancré dans l’histoire : musées, formations, hôtel d’entreprise pour des artisans bijoutiers, magasins de bijoux et de minéraux, et bien sûr avec l’événement fort « Mineral et Gem ».
http://capitale-mineralogie.fr/ – Demander le dossier de presse rédigé par l’AMP à bfauroux@agence-mulhouse-presse.fr

Béatrice Fauroux

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Informations sur l'auteur :

PORTRAIT BEA

Béatrice Fauroux

Fondatrice et rédactrice en chef

Catégorie associée :

Actualités

Articles qui devraient vous intéresser

Speed Jobbing spécial apprentissage à l’IUT de Mulhouse L’IUT de Mulhouse organisera prochainement son 3ème Speed Jobbing. Celui-ci a pour objectif d’aider les étudiants à trouver un apprentissage tout en r...
A la découverte des entreprises textiles La quatrième édition de la Semaine Textile se déroulera du lundi 3 au vendredi 7 juillet. Dix entreprises textiles agréées ‘’Alsace terre textile’’ - ...
1000 salariés du textile d’Alsace et des Vosges se rassemblent le 3 octobre ! Communiqué   Une manifestation des salariés du textile ?...  Oui, mais une manifestation... positive, festive et solidaire des salar...
Un nouveau silo de 17 m pour CSM France À Bischheim, l'usine de fabrication de produits de pâtisserie CSM s'est récemment équipée d'un cinquième silo. Destiné à stocker de l'amidon, ce silo ...