50 bougies pour la Confiserie Caprices

La Confiserie Caprices à Mulhouse, c’est une histoire de famille. Elle a été fondée il y a 50 ans par Julien et Monique Brunstein. Aujourd’hui, c’est leur fille cadette Sandrine Gurrieri-Brunstein qui a repris les rênes de l’entreprise.

La confiserie compte trois vendeuses

Le chocolat, une affaire de famille
Dans la famille Brunstein, le chocolat est une véritable passion. « Je suis née au-dessus de la confiserie, raconte Sandrine. C’est ma maison ici. J’ai grandi avec les odeurs de chocolat. Dans la famille, nous y sommes tous accros. Mes parents ont plus de 80 ans, et ils continuent de manger du chocolat tous les jours ! ». Une fois les époux Brunstein en retraite en 2000, leur fille aînée Chantal et son mari ont repris l’affaire jusqu’en 2016. Une fois en retraite à leur tour, la sœur cadette Sandrine et son mari ont pris le relais.

Denis et Arnaud sont chocolatiers-confiseurs

Un artisan chocolatier et confiseur
Quatre chocolatiers-confiseurs travaillent chez Caprices. « Nous réalisons des pièces en chocolat et des petits fours ». La confiserie propose tout au long de l’année une gamme de 47 chocolats différents, dont les pralinés ou les truffes, des chocolats traditionnels indémodables. En plus, la confiserie propose des pièces à thème, selon les fêtes ou périodes de l’année : Rentrée des classes, Halloween, Saint-Nicolas, etc. En été, Caprices propose ses ‘’gourmandises’’. La confiserie se fournit en chocolat chez le fabricant suisse Barry Callebaut. « Nous le recevons sous forme de plaques de 5kg et le travaillons pour lui donner sa forme, puis nous procédons au fourrage ».

Une clientèle professionnelle diversifiée
Au bout de 50 ans d’existence, la chocolaterie est restée fidèle à elle-même et à son savoir-faire, et approvisionne une dizaine de pâtisseries de la région. « Nous conservons dans nos matières premières ce qui marche le mieux, et agrémentons cette base avec les nouvelles créations thématiques ». Outre la confiserie à Mulhouse, Caprices commercialise ses produits partout en France. « Nous sommes semi-grossistes. Nos chocolats peuvent se vendre à Paris comme à Troyes, mais pas sous notre nom ». Caprices fournit aussi des chocolats et petits fours pour des cocktails.

Vitrine sur le thème de la rentrée

Magali Santulli

Confiserie Caprices
36 rue des Boulangers à Mulhouse
03 89 45 42 80
info@chocolats-caprices.fr
www.chocolats-caprices.fr


Informations sur l'auteur :

Magali Santulli

Catégorie associée :

Agro-alimentaire Le Journal

Articles qui devraient vous intéresser

L’Institut de Recherche : Inauguration de la première phase Le lundi 24 octobre dernier a eu lieu, sur le Campus Illberg de l’Université de Haute-Alsace, l’inauguration de la première phase de l’Institut de rec...
Ces patrons de TPE éprouvés par la crise Au journal Le Périscope nous l’entendons presque tous les jours : de nombreux chefs d’entreprise de moins de 20 salariés vivent aujourd’hui des situat...
L’Agence Automobilière poursuit sa progression Exemple de vente, cette 2016+ de 6 ans et38.000 km a été vendue en une journée,les petites cylindrées pas trop chères et àfaible kilométrage font par...
Mulhouse, un urbanisme composite La soirée du 22 juin à l'initiative de Mulhouse J'y Crois sur le thème "Urbanisme: Mulhouse dans 10 ans, les enjeux d’aujourd’hui”, a eu le grand méri...