ProEvolution accélère en Allemagne et lance une offre RH dédiée aux métiers du digital

Pour son 30ème anniversaire, le cabinet alsacien de chasse de tête et conseil RH affiche sa volonté de développer une offre transfrontalière avec l’ouverture, en 2019, d’un bureau en Allemagne. L’entreprise va également créer une startup, qui aura pour objectif d’accompagner les jeunes pousses du numérique dans le recrutement de talents dans le digital et les industriels engagés dans un processus de Digital Factory, avec son offre Disrupt 4.0. Proevolution sera fortement en développement 

Allemagne : recrutement et interculturalité
2019 sera marquée par un renforcement de l’axe franco-allemand pour ProEvolution. Le recrutement d’une collaboratrice allemande, qui intégrera le comité de direction, est déjà acté. Son rôle sera de développer les activités de ProEvolution dans l’ouest de l’Allemagne et en Suisse alémanique, où les taux de chômage sont particulièrement bas et les besoins en recrutements sont forts : chasse de tête, recrutement, outplacement, transition de carrière, etc. L’objectif est donc de favoriser la mobilité des collaborateurs français vers l’Allemagne et la Suisse, mais aussi pour ceux travaillant déjà sur place et, inversement, celle des Allemands qui pourraient trouver des opportunités en France. « Conformément à notre vision multi-métiers et multitâche des ressources humaines, le bureau que nous entendons ouvrir à Karlsruhe aura aussi pour mission de travailler sur l’interculturalité, explique Marc Sarwatka, de permettre une meilleure connaissance mutuelle des pratiques et habitudes de travail d’un côté comme de l’autre du Rhin, dans un esprit revendiqué de coopération transfrontalière ».

Digital : analyse des besoins et management 4.0
En parallèle, ProEvolution créera une startup RH, hébergée au sein de l’incubateur KM0 à Mulhouse. Attendue pour le premier semestre 2019, elle est destinée à accompagner les jeunes entreprises du digital, mais aussi toutes les structures engagées dans une démarche de digitalisation de leur activité, dans l’identification de leurs besoins en compétences et dans le recrutement. « C’est l’un des enjeux majeurs : savoir recruter dans les nouveaux métiers du digital (Chief Digital Officer, Data Scientists, Traffic Manager, etc), mais aussi savoir conserver ces profils très demandés, poursuit Marc Sarwatka, notre startup devra donc, en particulier pour les industriels et entreprises traditionnelles, sensibiliser les équipes de direction à l’impact de la digitalisation –co-botique, cybersécurité, réalité virtuelle ou augmentée, etc.- sur les salariés et sur leur mode de management. Avec cette offre Disrupt 4.0, nous répondrons aux attentes très fortes dont ils nous font part en matière d’accompagnement au changement ».

A lire aussi sur notre site :
ProEvolution se tourne vers l’intelligence augmentée
ProEvolution ouvert à l’international


Informations sur l'auteur :

picto_periscope

Le Périscope

Catégories associées :

Actualités Ressources humaines

Articles qui devraient vous intéresser

Trophées GénérationsSIM: les candidatures sont ouvertes Valoriser les bonnes pratiques des entreprises à destination des jeunes, récompenser les entreprises qui s’impliquent pour créer du lien entre les gén...
Pays Thur-Doller : les métiers de l’industrie face aux difficultés de recrutement Depuis des mois, voire des années, de nombreuses entreprises industrielles du Pays Thur-Doller rencontrent des difficultés pour recruter du personnel ...
Les entreprises industrielles Thur-Doller ouvrent leurs portes Afin de faire découvrir leurs métiers et de recruter de la main-d’œuvre, neuf entreprises industrielles du Pays Thur-Doller ouvrent leurs portes du 26...
Lancement officiel de la plateforme web Challen’job à Mulhouse Challen’job, nouvelle agence de recrutement à Mulhouse, lance le recrutement par le challenge via une plateforme web afin de permettre aux recruteurs ...