Manurhin dans l’attente

Trois mois après la reprise de Manurhin par le groupe Emirates Defence Industries Company, la production n’a toujours pas redémarré. Faute, semble-t-il, d’autorisations administratives.

Un avenir flou
Rebaptisée Manufacture du Haut-Rhin, la société emploie 98 salariés. Seuls les services administratifs et commerciaux fonctionnent, alors que le carnet de commandes s’élevait à 100 millions d’euros à la reprise le 1er août. Chez les salariés, l’inquiétude grandit. La direction aurait fait des annonces touchant aux acquis sociaux. Lors d’un comité d’établissement, elle a également annoncé la suppression de la demi-journée non travaillée les 24 et 31 décembre, la remise en cause du temps de travail, ainsi qu’une baisse des cotisations employeur en matière de mutuelle. La direction a fait également part aux salariés d’un projet de déménagement en 2019.

Aucune fiche de paye depuis trois mois
Ajoutons que les salariés ont été payés en août et septembre par l’intermédiaire du mandataire judiciaire. Et si la paie d’octobre a aussi été versée sous forme d’acompte, le personnel ne dispose d’aucun bulletin de salaire pour les trois derniers mois. La nouvelle entreprise a par ailleurs été créée dans le secteur d’activité du commerce de gros de machines outils et non plus dans la métallurgie. En interne, la direction a reconnu une « erreur » qu’elle a promis de corriger. Pour le personnel, la convention collective de la métallurgie est beaucoup plus intéressante.

Source : L’Alsace

A lire aussi sur notre site :
Manurhin Equipement, reportage en images
Excellent début d’année 2014 pour le Groupe Manurhin
Six offres de reprise pour Manurhin
Manurhin obtient un nouveau sursis pour trouver un repreneur


Informations sur l'auteur :

picto_periscope

Le Périscope

Catégories associées :

Actualités Industrie

Articles qui devraient vous intéresser

Excellent début d’année 2014 pour le Groupe Manurhin Créé à Mulhouse en 1919, le Groupe Manurhin est un groupe industriel du secteur de la Défense. Compte tenu de l'augmentation de ses livraisons, le gro...
Six offres de reprise pour Manurhin Le groupe Manurhin est placé en redressement judiciaire depuis quelques semaines. Six dossiers de reprise viennent d'être déposés auprès de la Chambre...
Unaferm reprend le Vosgien Levieux Menuiserie Agencement Le groupe alsacien Unaferm a racheté en juillet dernier l'entreprise vosgienne LMA, située à Contrexéville. Une véritable opération "gagnant-gagnant" ...
Wilson appelle son fondateur à la rescousse En 2014, Patrick Riclin, fondateur des boulangeries Wilson, vendait son groupe à Léon Williams Griguer. Aujourd'hui, l'entreprise est en liquidation j...