Manurhin Equipement, reportage en images

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

L’entreprise dont les ateliers étaient encore quasi-vides au début de l’année 2012 a triplé son chiffre d’affaires en un an, suite à un renforcement de ses fonds propres en février 2011. Aujourd’hui, l’entreprise envisage son avenir avec sérénité, avec un carnet de commandes plein sur trois ans et plusieurs prospects en cours.

Rémy Thannberger, président de Manurhin et initiateur du redressement de l’entreprise, a terminé l’année sur un ton optimiste en se félicitant d’avoir passé le pire, tout en ayant augmenté les effectifs de 20% pour atteindre 120 emplois sur le site. L’entreprise de fabrication d’équipements destinés à produire des munitions et cartouches vient en effet de réaliser quelque 20 millions de CA HT, contre 6 millions l’année auparavant. Et ce, grâce au renforcement de ses fonds propres à hauteur de 8 millions d’euros, qui assure un fonds de roulement minimum indispensable à la marche de l’activité.

Levée de 8 millions d’euros et un contexte social favorable

Comme beaucoup d’entreprises, Manurhin n’était en effet pas en mesure, même avec un carnet de commandes rempli, de couvrir les charges servant à son exploitation. « Une entreprise qui ne s’ouvre pas au capital extérieur meurt. Nous avons pu réunir les fonds nécessaires, parce que j’ai pu actionner les contacts tissés tout au long de ma carrière, dans les milieux de l’entreprise et les pouvoirs publics. Et la confiance des salariés dans un contexte de qualité du dialogue social a été déterminante dans cette bataille », explique cet avocat d’affaires au parcours atypique qui a travaillé aussi dans la finance. L’Etat a contribué pour 4 millions (mais n’est pas – encore – client de l’entreprise !), et un pôle privé avec des actionnaires de renom. Déterminante aussi, la parfaite complémentarité de Rémy Thannberger avec Robert Nguyen, qui possède 40 ans d’expérience de l’entreprise et de ses produits. « Cette entreprise est une aventure humaine », affirme Rémy Thannberger heureux de participer à l’essor d’une entreprise emblématique de Mulhouse, étant lui-même mulhousien d’origine.

Rapprochement avec des entreprises européennes

Dans une usine liée à l’armement, les clients sont forcément « amis de la France ». Ici ils sont issus de l’Egypte, du Mexique, de Turquie, d’Inde ou de la Corée du Sud. 100 % des ventes sont réalisées à l’export et la géopolitique entre forcément en ligne de compte dans l’activité. Manurhin répond à des appels d’offres internationaux, souvent en association avec une autre société européenne en raison de sa petite taille. Pour rassurer les clients et lutter contre la concurrence mondiale, elle envisage de se rapprocher de deux sociétés belge et allemande. L’étude de ce schéma de rapprochement sera l’un des chantiers 2013 de Rémy Thannberger.

Béatrice Fauroux

Contact : Manurhin,  15 rue de Quimper,  Mulhouse
03 89 62 30 00 – www.manurhin-group.com

 

Rémy Thannberger est associé à Robert Nguyen, qui possède une expérience technique de 40 ans dans l’entreprise. Les deux dirigeants sont actionnaires de Manurhin qui est cotée en Bourse (l’action est à 10,50 euros) et compte environ 50 petits actionnaires en Alsace.
Une délégation étrangère en visite à l’usine. Elle a commandé une usine complète pour fabriquer des cartouches
Cet atelier, vide au début de 2012, fait partie des 22.000 m2 du site mulhousien qui emploie 120 personnes, dont 40 pour le seul bureau d’études qui conçoit les machines
Rémy Thannberger avec le concepteur d’une nouvelle machine hexagonale de remplissage des cartouches. Toutes les machines présentes sur place servent à tester la fabrication et la conformité des produits finis.
Cette machine de haute technicité scelle 16 rangs de balles simultanément et son système de commande est entièrement informatisé
Certains mulhousiens se souviennent peut-être du scooter Manurhin, cette pièce va être offerte prochainement à la Cité de l’Automobile, voisine du site.
Exemples de balles produites par les machines Manurhin. Le coeur de métier consiste à concevoir la machine optimisée pour le type de balle voulu, (forme, type de métal, poudre, performance, etc.)
Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Informations sur l'auteur :

PORTRAIT BEA

Béatrice Fauroux

Fondatrice et rédactrice en chef

Catégorie associée :

Industrie