Insertion et inclusion au cœur de la stratégie de développement économique de m2A

Samedi 27 février, Fabian Jordan, Président de Mulhouse Alsace Agglomération (m2A), a accueilli Brigitte Klinkert, Ministre déléguée auprès de la Ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion, chargée de l’Insertion. Au programme : visite du Centre de Réadaptation de Mulhouse (CRM) et présentation de la stratégie « Emploi, Formation, Insertion et Inclusion» de m2A.

La stratégie de m2A
Les enjeux de l’Emploi, de la Formation, de l’Insertion professionnelle des publics éloignés de l’emploi et de l’Inclusion des personnes en situation de handicap sont au cœur de la stratégie de développement économique de m2A et s’inscrivent dans une collaboration qui dépasse le cadre géographique de l’agglomération en s’étendant sur tout le Sud Alsace mais aussi vers le transfrontalier : suisse et allemand. Dans sa feuille de route économique, #ADN Business, l’agglomération et ses partenaires économiques se sont fixés pour objectif de devenir leader dans le développement de formations innovantes et inclusives pour préserver l’emploi, faciliter le retour à l’emploi et attirer des nouveaux talents. #ADN Business prévoit également de généraliser les nouvelles formes de travail pour rapprocher l’offre et la demande de travail.

Un programme dédié à l’agilité et l’innovation
Le projet de Maison du Territoire qui doit rassembler, en un lieu unique, l’ensemble des acteurs économiques du territoire autour d’une ambition commune de développement et de rayonnement du territoire du Sud Alsace consacre un programme dédié à l’agilité et l’innovation en réponse aux besoins réels des employeurs en matière de compétences. Dans ce volet, la co-construction avec les entreprises, l’apprentissage et l’apprentissage transfrontalier sont centraux bien sûr, mais l’inclusion des travailleurs handicapés et l’insertion professionnelle des publics éloignés de l’emploi sont des axes prioritaires.

Démarche partenariale
Au quotidien, pour mener sa stratégie, m2A s’engage dans une démarche partenariale aux côtés de l’Etat pour décliner une politique de l’emploi territoriale, aux côtés de la Région pour une politique de la formation adaptée aux enjeux du territoire et aux côtés de la Collectivité Européenne d’Alsace pour insérer les plus fragilisés. m2A soutient et subventionne à hauteur de 1 297 164 € (en 2021) 4 structures locales dont les activités permettent la mise en œuvre de sa stratégie :
– La Maison de l’Emploi et de la Formation Mulhouse Sud Alsace (MEF MSA) 276 417 €
– Sémaphore – Mission Locale du territoire 554 089 €
– Réagir « Emploi – Formation – Environnement » et son chantier d’insertion 328 058 €
– L’E2C 68 – École de la 2ème Chance 138 600 €

Le partenariat entre m2A et le CRM
m2A est partenaire du Centre de Réadaptation de Mulhouse (CRM) dans l’objectif de contribuer à l’insertion professionnelle et sociale des personnes en situation de handicap. Le CRM est un établissement de rééducation, de soins et de formation professionnelle qui accueille des personnes en situation de handicap. Sa mission consiste à accompagner la personne dans son projet d’autonomie à la fois fonctionnelle, professionnelle et psycho-sociale. Dans le cadre du partenariat, le CRM accueille et suit les stagiaires en Période d’Application en Entreprise (PAE), propose des visites de son établissement et participe à des manifestations de m2A. Employeur de premier plan sur le territoire, m2A participe à la Journée «Entretiens Express Employeurs » organisée à l’occasion de la Semaine pour l’Emploi des Personnes Handicapées (SEPH) au CRM, en effectuant des entretiens de recrutement (simulation, stage d’observation, stage, emploi) auprès des stagiaires du CRM, participe à des jurys d’examen, soutien l’ensemble des pôles de formation du CRM et participe à des manifestations du CRM.

Présentation des structures financées par m2A
La Maison de l’Emploi et de la Formation Mulhouse Sud Alsace (MEF MSA) – Association de droit local, elle bénéficie du statut de Maison de l’Emploi et de la Formation (MEF) et d’organisme intermédiaire de gestion du fonds social Européen (FSE). Elle emploie 13 salariés et son budget est de 2 201 720 €. Son Président est Laurent Riche et sa Directrice est Alexandra Walonislow. Les objectifs de la MEF sont : mettre en place une stratégie partagée du développement de l’emploi sur le territoire, basée sur l’anticipation des mutations économiques, afin de contribuer à la sécurisation des parcours professionnels et au développement économique du territoire; contribuer au développement local de l’emploi; développer et faciliter les clauses sociales d’insertion; financer des actions d’accompagnement du Plan Local pour l’Insertion et l’Emploi (PLIE).
Sémaphore – Association de droit local, elle bénéficie du statut de Mission Locale qui emploie 65 salariés et dont le budget est de 3 582 000 €. Sa Présidente est Josiane Mehlen et sa Directrice est Emmanuelle Luttenauer. Les objectifs de Sémaphore sont : accompagner les personnes rencontrant des difficultés d’accès à la formation ou à l’emploi; accueillir, informer, documenter et conseiller dans tous les domaines de la vie quotidienne (Information Jeunesse); animer la « Boussole des Jeunes » et « LojToit » (Plateforme d’information et d’accompagnement vers le logement); favoriser l’inclusion numérique de tout public (Espace Numérique).
Réagir Emploi – Formation – Environnement – Association de droit local, elle bénéficie des statuts d’ex Permanence d’Accueil, d’Information et d’Orientation (PAIO), Organisme de Formation et Chantier d’insertion. L’Association emploie 32 salariés et son budget est de 1 293 463 €. Son Président est Jean-Marie Gérardin et sa Directrice est Claudine Pérennez. Ses objectifs : l’accueil, l’information, l’orientation et l’accompagnement vers l’emploi; permettre aux usagers de surmonter les difficultés qui font obstacle à leur insertion professionnelle et sociale; réaliser des diagnostics d’intérêts professionnels, d’évaluation de niveaux scolaires et de capacités d’apprentissage; accompagner vers la création de projets professionnels viables; développer les compétences sociales indispensables des bénéficiaires pour qu’ils accèdent à un emploi; leur permettre l’acquisition ou la réactualisation des connaissances techniques, savoir-faire, méthodes de travail pour évoluer vers de meilleures performances en qualité et productivité; engager les bénéficiaires dans une démarche de formation ou de recherche d’emploi; prendre en compte les difficultés sociales, voire médicales, en vue d’une prise en charge ou d’un relais vers un partenaire extérieur.
E2C 68 – Ecole de la 2e Chance – Association de droit local, elle bénéficie du statut d’Ecole de la Deuxième Chance. Elle emploie 10 salariés pour un budget de 732 455 €. La Présidente est Sylvie Gensbeitel et la Directrice est Barbara Bucher. L’objectif de l’association est d’offrir une solution aux jeunes qui sortent du système scolaire chaque année sans diplôme ni qualification et se retrouvent confrontés à la difficulté de rentrer dans le monde du travail. L’Ecole bénéficie d’un label et d’une certification AFNOR et a créé une mini entreprise : Fri’p Revive qui collecte de vêtements usagés pour les customiser et les transformer pour leur donner une deuxième vie.


Informations sur l'auteur :

PORTRAIT BEA

Béatrice Fauroux

Fondatrice et rédactrice en chef

Catégorie associée :

Actualités