L’ASPTT Volley Mulhouse développe son partenariat avec les entreprises

Composé de 15 personnes, l’ASPTT Volley Mulhouse est présidé par Daniel Braun. 11 joueuses et deux entraîneurs forment cette équipe qui honore Mulhouse au gré des saisons et entame sa 25ème année au plus haut niveau du volley-ball français. Découverte de ce club qui crée du lien entre le monde du sport et celui de l’entreprise.

Le Palais des Sports de Mulhouse est le fief de l’équipe de volley féminin jouant en Ligue A. Le siège de l’ASPTT est, quant à lui, installé au Waldeck.

L’ASPTT Volley Mulhouse : 1,1  million d’euros de budget

« Nous disposons d’une enveloppe budgétaire de 1,1 million d’euros. Nos principaux contributeurs sont la Ville de Mulhouse à hauteur de 40%, la Région Alsace et le département (24%), le partenariat privé (28%) et la billetterie (8%) », déclare Daniel Braun.

Un budget nécessaire aux dépenses liées à la masse salariale et au confort des joueuses (appartements, salaires, voitures, déplacements). La partie événementielle (buvette, etc.) est également importante, puisqu’elle satisfait les supporters et sert l’image du sport à Mulhouse.

Tout en haut des gradins, on trouve l’espace business dont l’ambiance est plus feutrée et cosy. Il permet aux adhérents d’allier l’utile à l’agréable en “réseautant” lors d’un match de volley. L’ASPTT propose également aux entreprises des outils de communication qui comprennent l’affichage sur LED autour du terrain, annonce micro, signalétique équipement (maillots, shorts, survêtements…), kakémonos. « Nous organisons deux fois par an des soirées pour le Crédit Mutuel pour qui nous réservons une tribune à ses clients avec cocktails. Pour Norba (fabricant de fenêtres), nous avons également organisé une soirée spéciale avec affichage prononcé lors du match, plusieurs annonces micro et accueil des clients et fournisseurs de l’entreprise dans l’espace Business », précise le président. Une façon originale de communiquer, fidéliser sa clientèle et associer l’image de son entreprise à ce club emblématique de la ville.

Objectifs 2017

Sportivement parlant, l’ASPTT souhaite être dans les quatre premiers des championnats réguliers et accéder à la Ligue des Champions Européenne. « Nous sommes le seul club français féminin à posséder les 3 étoiles du label LNV (Ligue Nationale de Volley). Aujourd’hui, nous souhaitons améliorer notre communication B to B à destination des entreprises afin de créer de nouveaux partenariats. Toujours dans l’idée d’associer l’image de son entreprise à celle de notre club, nous proposons une communication personnalisable en fonction des espaces et des moments, comme nous le faisons chez Honda lors d’un événement annuel », conclu M. Braun qui se dit satisfait de l’image que véhicule le club à Mulhouse et au-delà. En effet, il y a une volonté certaine des acteurs publics d’offrir les conditions optimales à l’ASPTT pour que le club puisse rayonner. Avis donc aux entreprises qui souhaitent faire partie de la belle aventure du volley féminin mulhousien et lui permettre d’aller encore plus loin.

Sarah Meliani

ASPTT Mulhouse
21 rue des Bois à Riedisheim
03 89 65 90 69
www.aspttmulhousevolley.fr
Facebook

Intéressés par le sport? Lisez l’article dédié aux Scorpions de Mulhouse!


Informations sur l'auteur :

Alexandra Vallat

Rédactrice

Catégorie associée :

Services aux entreprises

Articles qui devraient vous intéresser

Enéode, spécialiste de la rénovation énergétique L’entreprise créée voici 3 ans rénove les bâtiments privés individuels ou collectifs dans le but d’améliorer leur performance énergétique, et construi...
Label Alsace Terre Textile : un esprit solidaire Le label promu par le Pôle Textile Alsace vise à fédérer d’ici l’automne plusieurs dizaines d’entreprises textiles d’Alsace, qui veulent communiquer s...
La méditation, pour un mieux-être dans l’entreprise Au cours de ses 25 années d’expérience en tant que psychothérapeute, Pierre-Yves Brissaud n’a pu que constater la progression du stress et de cas de b...
Pour l’amour des chats Catherine Fabri, sophrologue et coach, a toujours aimé les chats, et s’est lancée voici deux ans dans un élevage de chats de race : les British Longha...