Hadrien-Photographie : photos et vidéos aériennes pour les professionnels

Suite à un licenciement, Adrien Viol a décidé de se lancer dans l’aventure de l’entrepreneuriat. Passionné de photographie depuis de nombreuses années, il propose aux professionnels la prise de photos et le tournage de vidéos à partir d’un drone.

Une réglementation stricte
Basé à Schlierbach, Adrien Viol a lancé Hadrien-Photographie il y a un peu moins d’un an. Il est pour l’heure accompagné dans la mise en place de son activité par la couveuse d’entrepreneurs HOPLA à Mulhouse. “Je bénéficie notamment de la structure juridique de la couveuse”. Avec Hadrien-Photographie, Adrien Viol a souhaité se démarquer en proposant la prise de photos et le tournage de vidéos à partir d’un drone. “J’ai pour cela réalisé une formation et un examen théoriques et pratiques. Il y a une réglementation très stricte à connaître pour faire voler un drone. Différentes procédures sont à respecter en fonction du lieu de vol”. Adrien Viol est enregistré à la  DGAC (Direction Générale de l’Aviation Civile) en tant qu’exploitant d’un aéronef télépiloté. 

Un service tourné vers les professionnels
Les prestations d’Adrien Viol vont de la simple prise de vue aérienne (photos et vidéos UHD) jusqu’au montage de vidéos avec intégration de sons, logos, effets spéciaux… “Là aussi, j’ai du suivre une formation qualifiante, le montage de vidéos étant un domaine qui m’était inconnu”. Si Adrien Viol travaille avec des particuliers pour de la prise de photos traditionnelles (mariages, baptême…), il souhaite proposer ses prestations avec drone aux professionnels – TPE, PME, restauration, hôtellerie, tourisme, etc – , ainsi qu’aux collectivités. “Mon but est d’améliorer la communication de mes clients par des images aériennes percutantes et représentatives de leurs locaux, évènements ou réalisations. Le drone permet des points de vue inédits”.

Une collaboration avec le Parc du Petit Prince
Adrien Viol se déplace en Alsace et peut parfois aller jusqu’en Lorraine, Franche-Comté ou sur le Territoire de Belfort. Il a notamment travaillé avec le Parc du Petit Prince. “Je propose des prestations à la carte en fonction des besoins de chaque client”. Il a investi entre 12 et 15 000 € de matériel pour lancer son activité. “J’ai acheté un second reflex professionnel, quelques objectifs et un stabilisateur trois axes pour les clients qui souhaiteraient de la vidéo au sol, sans drone. Il faut aussi ajouter le coût des différentes formations que j’ai suivies. En plus du drone et du montage de vidéos, j’ai aussi appris à me familiariser avec des logiciels de photographie comme Photoshop”. Si Adrien Viol ne se verse pas encore de salaire, il espère à terme pouvoir vivre de cette activité. 

Magali Santulli

Hadrien-Photographie
1, rue de Dietwiller, à SCHLIERBACH
06.78.55.97.39
hadrien.photographie@orange.fr
www.hadrien-photographie.fr


Informations sur l'auteur :

Magali Santulli

Catégorie associée :

Services aux entreprises