Connexion Wi-Fi : la sécurité en question

Lors de la conférence Rhénatic du 24 septembre, seront mises en évidence les failles dans la sécurité de cette connexion sans fil, illustrées par des exemples. Explications de Jean-Marc Boursot d’Ankéo.

“Pour la sécurité et la performance d’une connexion internet, mieux vaut une connexion filaire” affirme Jean-Marc Boursot qui estime que les connexions Wi-fi ne sont pas assez sécurisées, quand elles ne sont pas tout bonnement… ouvertes. Ce qui permet toutes sortes d’utilisations frauduleuses, avec la reponsabilité imputée à l’abonné. “Certes, la plupart des entreprises et des particuliers aujourd’hui ont un code WEP ou WPA plutôt difficile à casser pour des néophytes. Cependant, il existe des outils pour entrer dans les réseaux et ceux qui veulent vraiment y arriver y parviennent. Après, c’est à chacun de mesurer le risque et de le prendre ou non”.
Jean-Marc Boursot préconise la connexion sans fil dans des contextes bien particuliers : la nécessité de se connecter à un réseau avec un outil mobile (dans un grand entrepôt par exemple ou pour un professionnel qui ne travaillerait que sur ordinateur portable, etc.) et dans de rares cas où il est impossible de tirer des fils. Car même s’il existe des moyens pour améliorer la sécurité des connexions Wi-Fi, il vaut mieux, selon lui, opter pour la connexion filaire. Des arguments qu’il développera lors de la ThémaTic du 24 septembre.

boursotJean-Marc Boursot : Ankéo, Mulhouse
Tél. 03 89 66 03 85
www.ankeo.com


Informations sur l'auteur :

PORTRAIT BEA

Béatrice Fauroux

Fondatrice et rédactrice en chef

Catégorie associée :

Numérique

Articles qui devraient vous intéresser

ANKEO ou la sécurité des systèmes d’information La société située à Rixheim assure un service de protection des systèmes informatiques, dans le but, non seulement de lutter contre les virus et autre...