Philippe Trimaille a tricoté les horaires du TGV Rhin-Rhône

Le vice-président de m2A et président délégué du club TGV Rhin Rhône Mulhouse Alsace a participé à la conception des horaires du TGV Rhin-Rhône, une concertation avec toutes les parties concernées parfois délicate et qui a duré 16 mois.

Le périscope, journal économique de Mulhosue et environs
Philippe Trimaille devant le compte à rebours en gare de Mulhouse

« Les horaires de train, c’est forcément le résultat d’une concertation avec les représentants des territoires traversés par les mêmes lignes. Par exemple, tous les professionnels ont les mêmes attentes, comme arriver avant 9 heures à leur ville de destination… Ce qui n’est pas possible pour tous les départs ». Ainsi, Philippe Trimaille a-t-il défendu durant plusieurs mois Mulhouse et son agglomération auprès des instances d’Etat, représentants de la SNCF et pairs d’autres régions. « Les territoires sont en concurrence, on le sent bien lors de ces négociations. Mais l’essentiel est de parvenir à des compromis acceptables par tous, compte tenu aussi de contraintes techniques ».

Les liaisons-phare : Paris, Lyon… et Roissy ?

Par exemple, arriver à 8h37 à Paris sera possible en partant à 5h42 en gare de Mulhouse, mais on observe qu’il n’y a pas de train arrivant à 9h37 (le suivant arrive à 10h37). « Le sillon de la ligne est occupé par le Besançon-Viotte/Paris », explique P. Trimaille. Autre remarque, le premier train direct pour Lyon arrive à 9h56, ce qui paraît tard. « Pour arriver à 9h, on peut prendre un train à Mulhouse avec changement à Dijon et le trajet au total ne sera que le 3h13, contre 2h50 en direct ».
Le nombre d’allers-retours est important pour permettre de le faire aisément dans la journée. La destination Lyon compte 9 aller-retours dans la journée, dont 3 avec changement à Dijon (dernier retour à Mulhouse : 21h51). Et pour Paris 11 allers-retours sont proposés, avec 11 allers entre 5h42 à 18h55 et 11 retours de 6h15 à 20h23, (dernier retour à Mulhouse : 23h19). Un aller-retour Lille permet d’arriver à Roissy dès 9h du matin, et d’en revenir le soir en prenant le train à l’aéroport à 19h57.
Ce sont évidemment les lignes aériennes (notamment l’avion du matin) qui sont visées ici par une concurrence qu’Air France a déjà anticipée en lançant récemment une ligne Mulhouse- Marseille quotidienne depuis l’Euroairport et en confortant sa ligne Mulhouse-Lyon.
A suivre…

BF


Informations sur l'auteur :

PORTRAIT BEA

Béatrice Fauroux

Fondatrice et rédactrice en chef

Catégorie associée :

Le Dossier du Mois

Articles qui devraient vous intéresser

Mer Rouge : micro-crèches associatives Les micro-crèches de la Mer Rouge créées par l’ASAME peuvent accueillir jusqu’à 20 enfants simultanément dès cette mi-septembre, une solution pratique...
Bâtiment : Le règne de la tablette Chez Fugybat (où le programme de suivi de chantier a été créé sur mesure) ou chez Gallitelli, même constatation : grâce à la tablette, on gère mieux s...
Se former pour rester “employable“ Le Serfa, centre de formation continue de l’Université de Haute-Alsace, mise sur la qualité et la diversité de ses enseignements pour anticiper les re...
PSA, les 4 roues dans le futur Le constructeur automobile ne cesse de moderniser son site de production de Mulhouse, pour l’adapter en permanence aux dernières innovations. Stéphane...