Peonia, une maison d’hôtes luxury à Mulhouse

Classée dans la catégorie Luxury, chez Gîtes de France, la maison d’hôtes Peonia at home affiche un taux d’occupation de 80% sur l’année, avec ses 4 chambres pour 2 personnes et une suite familiale. Une réussite pour le couple d’Onghia, architectes d’intérieur.

Andrea d’Onghia affiche le sourire, lors d’un petit-déjeuner (somptueux) auquel la rédaction a participé, en compagnie des hôtes présents : «J’ai ouvert ma maison d’hôtes en 2012 et très rapidement nous avons été classés parmi les 200 meilleures chambres d’hôtes par le Figaro Magazine. En plus, comme nous avons été classés en catégorie Luxury chez Gîtes de France, nous avons vite décollé». Aujourd’hui les chambres se louent environ 120 euros la nuit, avec une majorité de clients qui réservent directement, sans passer par des plateformes de réservation.

Peonia, chambre d'hôtes, mulhouse
Andrea dans sa cuisine

Les clients de monde entier, touristes ou professionnels, réservent à Peonia : universitaires, chimistes, chefs d’entreprise, commerciaux… ou touristes qui apprécient le luxe cosy de la maison. « Beaucoup de Parisiens, d’Américains, ou simplement de familles qui apprécient l’accueil personnalisé». Un tiers des clients viennent hors d’Europe.

Peonia assure une présence attentive

Les chambres se louant à la nuitée, Andrea se doit d’être très présente le matin (7h-11h) pour les petits-déjeuners et les départs, et en fin de journée pour les arrivées. Fin cordon bleu, elle fait-elle même ses brioches et confitures, et propose une table d’hôtes le soir sur réservation, avec un menu gastronomique à 45 ou 65 euros par personne, tout compris. Les clients bénéficient d’un cadre luxueux dans une villa du Rebberg, avec mobilier signé et expositions d’art, d’un parking arrière dans la cour et une proximité au centre-ville appréciable. L’après-midi, Andrea consacre 3 heures à son métier d’architecte d’intérieur. « Le soir, on est chez nous au salon, c’est le moment tranquille ».

Peonia, chambre d'hôtes, mulhouse
Petit-déjeuner soigneusement préparé par Andrea.

Une organisation au cordeau

Andrea tient ses plannings à la main (pas de risque de double réservation sur les plannings en ligne) et emploie une femme de ménage 20 heures par semaine pour nettoyer les chambres et refaire les lits, sans oublier le ménage de la maison. Les draps (tous en lin !) sont lavés sur place et repassés par l’entreprise d’insertion Repass’Ill à Mulhouse. Aux frais engagés par une maison d’hôtes, ajoutons la consommation d’eau, le chauffage, le frais d’adhésion à Gîtes de France ou d’autre plateformes, les taxes de séjour, etc. «Une maison d’hôtes, c’est un vrai métier», affirme Andrea d’Onghia.

Béatrice Fauroux

Peonia at home
Maison d’hôte classée 4*
48 boulevard Léon Gambetta à Mulhouse
06 82 05 36 68
www.peonia.fr

Pour découvrir la galerie de photos de cette somptueuse chambre d’hôtes, cliquez ici !

 



Informations sur l'auteur :

PORTRAIT BEA

Béatrice Fauroux

Fondatrice et rédactrice en chef

Catégorie associée :

Le Dossier du Mois

Articles qui devraient vous intéresser

Dossier Imprimeries Le secteur de l’imprimerie a beaucoup souffert de la dernière crise économique, alors qu’elle subissait déjà la progression du numérique et de princip...
Dossier Rénovation : grande diversité des professionnels Les métiers de la rénovation sont très diversifiés : des artisans en solo aux entreprises de 50 personnes, la manière de travailler diffère selon la c...
Liste des Appart’Hôtels dans le Sud Alsace La rédaction a répertorié les appart’ hôtels du Sud Alsace susceptibles d’intéresser tout professionnels de passage dans la région. En cas d’oubli, no...
Le tennis, une passion familiale Laurent Naegelen, ancien joueur de tennis mulhousien, ex-président du TC Illberg durant plus de 15 ans et dirigeant des sociétés LN Industri...