Morgen proche de ses clients

La société de gardiennage et de sécurité Morgen a été créée en 2000. Spécialisée dans la surveillance et la protection humaine ou électronique, elle exerce surtout ses compétences auprès des entreprises de construction. Fort de son expérience de 30 années passées dans le métier, Dominique Morgen est aussi intransigeant dans la qualité de travail qu’il est attaché à son personnel et à sa région.

Le périscope, journal économique de Mulhouse et environs, actualité économique alsace | Morgen
Dominique Morgen

« Nous sommes les yeux de nos clients, nous veillons à leur outil de travail », dit D. Morgen, « nous avons une obligation de résultats.» La société a été l’une des premières à travailler en vidéosurveillance en France. « C’est un bon outil, mais il faut quelqu’un derrière les écrans pour que ce soit efficace, d’où la notion de vidéo-sécurité. » Sur les chantiers, les vols sont de plus en plus fréquents (cuivre, câbles de grue, transformateurs…). La société installe des caméras thermiques pour le traitement du feu à distance sur les sites de traitements de déchets ou ceux classés Seveso. Et assure la surveillance en moyens humains grâce à des agents dûment formés et habilités, détenteurs du certificat de qualification et d’un agrément préfectoral. Les balises de géolocalisation dont ils sont équipés (obligatoire aussi pour les postes de travailleur isolé) permettent de “lever le doute“ pour un client en cas de besoin. L’entreprise fait aussi de la garde de maison de particuliers, pour les vacances, mais aussi en cas d’absence temporaire : « La presse est une mine d’informations pour les voleurs, par exemple en cas de décès, quand les gens sont à l’enterrement. »

Une identité et un ancrage forts

Avec Morgen Gardiennage, c’est le patron qui est en première ligne. « Mon nom est partout, je m’engage personnellement » assure D. Morgen. « D’ailleurs pour moi c’est plus qu’une entreprise, c’est une famille. La majorité de mes collègues sont présents depuis la création. Je connais tous les postes et je ne fais jamais faire à personne ce que je ne ferais pas moi-même. » L’un des pires souvenirs de sa carrière reste de loin l’explosion de la rue de la Marte, ou deux agents sont restés sur place pendant deux mois, 24/24h. « La vue des paquets cadeaux encore emballés reste pour moi un cauchemar », confie Dominique Morgen. Pour entretenir ces rapports privilégiés, sa société doit garder une taille humaine. « Nous sommes 25 et notre rayon d’action et de 30 km autour de Mulhouse. J’aime travailler dans ce secteur car je m’y sens bien. Je suis un salz kingala ! »

Hervé Weill

Journal économique de Mulhouse et environs - Le périscope : information économique mulhousienContact : 33 F rue Victor Schoelcher, Mulhouse
03 89 33 96 17 – www.morgenmulhouse.com


Informations sur l'auteur :

PORTRAIT BEA

Béatrice Fauroux

Fondatrice et rédactrice en chef

Catégorie associée :

Le Dossier du Mois

Articles qui devraient vous intéresser

De l’énergie à revendre L’entreprise familiale SOVEC est devenue au bout de 35 ans la plus grande entreprise régionale dans son domaine, avec 240 salariés. La société est spé...
Clemessy, au cœur de l’innovation Société du Groupe Eiffage, Clemessy conçoit et maintient des systèmes et équipements en génie électrique et mécanique pour les industries. L’entrepris...
L’événementiel, autrement La crise a poussé les agences événementielles à appréhender différemment les requêtes de leur clientèle professionnelle. Avec un budget restreint, ell...
Logement senior: renouveau pour la Résidence du Trident DOSSIER : spécial Seniors Dans un journal consacré aux entreprises, pourquoi un dossier “seniors” ? En raison du poids évident de ce marché, qui appe...