L’expérience de la formation hybride

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Acteur historique de la formation professionnelle, le Centre National des Arts et des Métiers d’Alsace se démarque de ses concurrents en proposant aux entreprises un large panel de formations continues – qualifiantes ou diplômantes – à suivre en cours du soir ou à distance.

Le périscope, journal économique et info économique sur Mulhouse et environs : Centre National des Arts et des Métiers d’Alsace
Michel Vieira

Que ce soit pour apporter des compétences ciblées à leurs salariés ou juste pour adapter leur qualification à l‘évolution de leur secteur d‘activité, une société a de multiples raisons de recourir à la formation continue. « Et qui de plus expérimenté et flexible que le Centre National des Arts et des Métiers (Cnam) pour répondre aux attentes diverses des entrepreneurs et des salariés du bassin mulhousien ? » s’enquiert Michel Vieira, responsable de formation en charge des activités du Cnam Alsace. L’expertise de cette association, créée en 1794, recouvre des domaines allant de l’énergétique à l’informatique en passant par la mécanique, la gestion/management les ressources humaines et, depuis peu, l‘immobilier. « Afin de nous adapter aux contraintes spatiotemporelles de notre clientèle professionnelle, nous diversifions nos méthodes d’enseignement, la plus populaire étant celle des cours du soir aussi appelée Hors Temps de Travail (HTT). Cela représente deux tiers de nos activités » assure-t-il.

Une pédagogie mixte

Certaines formations peuvent même être dispensées à distance (FOàD) permettant ainsi aux salariés de suivre les modules selon leurs convenances. « Cette formule privilégie la souplesse dans le choix des moments et des lieux d’apprentissage. Les enseignants mettent en ligne des cours et des exercices autocorrectifs. L’apprenant peut même lui poser des questions via un forum où d’autres élèves interviennent » explique Michel Vieira. Les travaux pratiques sont réalisés en présentiel dans les locaux de l’IUT de Mulhouse qui abrite le Cnam. « Je pense que l‘avenir des centres de formation est dans le développement de cette forme de pédagogie mixte reposant essentiellement sur l’autoapprentissage. Cela demande surtout un haut degré d’investissement personnel de la part des participants » analyse-t-il. Et ces derniers ne manquent pas de motivation, une partie d’entre eux étant présente à la demande de leur hiérarchie. « En concertation avec la direction de l‘entreprise, le Cnam propose un plan de formation adapté à la stratégie décidée et aux besoins ciblés en amont. Les salariés ne suivent que les modules nécessaires à leur mise à niveau » précise Michel Vieira. Les modalités de paiement (Droit Individuel à la Formation, Congé Individuel à la Formation, financement personnel…) sont aussi variées que les enseignements prodigués (diplômants ou qualifiants, stages courts ou longs en intra ou inter-entreprise), l’association veillant à ce que rien n’entrave les évolutions de carrière de chacun.

Inès Lazibi

Journal économique de Mulhouse et environs - Le périscope : information économique mulhousienContact Cnam, 61 rue Albert Camus à Mulhouse (IUT)
03 89 42 67 09 ou contact68@cnam-alsace.frwww.cnam-alsace.fr

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Informations sur l'auteur :

PORTRAIT BEA

Béatrice Fauroux

Fondatrice et rédactrice en chef

Catégorie associée :

Le Dossier du Mois

Articles qui devraient vous intéresser

Cité du train : des trains… mais pas que Ouverte en 1971, la Cité du Train est reconnue comme étant le plus grand musée ferroviaire d'Europe. Un atout de poids pour la ville de Mulhouse. P...
Et la seconde phase du TGV Rhin-Rhône ? La première phase du projet est terminée, vive la seconde phase ! Aux 140 km de la ligne mise en service le 11 décembre prochain s’ajouteront à terme ...
Le Comptoir de Messénie, produits alimentaires grecs et développement durable Créée en 2006 par Maud Marchal, cette société est en constante progression. Ambassadeur de l'alimentation grecque en France et du développement durabl...
Une économie écologique En termes d’esthétisme, d’entretien et de durabilité, les conteneurs à apport volontaire aériens, semi-enterrés ou enterrés de la société Astech répon...