Les langues sans frontières

Inlingua est une société internationale qui existe depuis 40 ans et dont le siège est à Berne (Suisse). Elle dispose de 340 centres de formation, dont 50 en France. La concession Est regroupe 10 centres de Haguenau à Besançon, ce qui fait d’elle la plus importante après Paris. On y apprend les langues vivantes et les langues rares avec des outils pédagogiques édités par l’entreprise elle-même au pôle de développement helvétique.


Le périscope, journal économique de Mulhouse et environs : Inlingua
Mathieu Roux et Angela Galtieri

« Chez nous, il est possible d’apprendre toutes les langues étrangères », annonce Mathieu Roux, responsable à Mulhouse. « Nous trouvons toujours le formateur pour la langue demandée.» Cela est notamment dû au réseau national favorisant les recherches inter-centres. Pour un client national, cela permet aussi de n’avoir qu’un seul interlocuteur et de bénéficier d’un suivi administratif, pédagogique et financier particulier. Mais que ce soit pour une PME ou une multinationale, il existe une formule en fonction du budget et une multitude de formules personnalisées. « Nous nous adaptons en fonction de la demande du client », indique M. Roux. S’appuyant sur une équipe stable de “native speakers“ salariés – et qui ont la connaissance des us et coutumes -, Inlingua dispense ses cours de langues pour tous les niveaux, de la découverte à la maîtrise. Définissant en amont les besoins professionnels avec le responsable de formation ou le DRH, chaque stagiaire se soumet à une évaluation écrite et orale. Les groupes de travail constitués ne dépassent pas 5 personnes.

Des moyens uniques

La présence régionale assure une grande capacité d’accueil et les cours ont lieu au sein du centre. « Dans leur propre entreprise, les gens sont souvent dérangés. Chez nous, ils peuvent se consacrer totalement à l’apprentissage », dit le gérant. Le suivi pédagogique est assuré par des fiches d’évaluation intermédiaires permettant de suivre la progression et de valider ou non le passage au niveau suivant. 120 heures sont nécessaires pour passer d’un niveau à l’autre. L’e-learning est possible en formation autonome ou en face-à-face. « Mais uniquement en support pédagogique et non en mode de formation » précise M. Roux. Inlingua est d’ailleurs le seul organisme ayant son propre programme interne de plate-forme e-learning et ses propres supports pédagogiques. Néanmoins le travail personnel reste important. « Le temps de travail personnel doit être égal au temps de formation. Nous n’avons pas une obligation de résultats, mais une obligation de moyens. »

Hervé Weill

Journal économique de Mulhouse et environs - Le périscope : information économique mulhousien Contact : 65 rue Jean Monnet, Mulhouse
03 89 56 65 10 • www.inlingua-mbr.com


Informations sur l'auteur :

PORTRAIT BEA

Béatrice Fauroux

Fondatrice et rédactrice en chef

Catégorie associée :

Le Dossier du Mois

Articles qui devraient vous intéresser

La ZAC Gare “vert et eau“ Baptisée ainsi en raison de sa proximité au canal et au parc situé en face, le nouveau pôle d’affaires proche de la gare de Mulhouse prend forme. Des ...
Cité du train : des trains… mais pas que Ouverte en 1971, la Cité du Train est reconnue comme étant le plus grand musée ferroviaire d'Europe. Un atout de poids pour la ville de Mulhouse. P...
Une économie écologique En termes d’esthétisme, d’entretien et de durabilité, les conteneurs à apport volontaire aériens, semi-enterrés ou enterrés de la société Astech répon...
Biscuiterie Albisser, une odeur d’enfance (VIDEO) Tout dans la biscuiterie Albisser évoque la famille : le bureau qu’occupaient les grands-parents, fondateurs de l’entreprise, des recettes préservées ...