Les coups de coeur 2015 du Périscope: Plastrance

L’entreprise de Brunstatt née en 1987 est spécialisée dans le thermoformage et l’usinage de pièces plastiques sur mesure. Elle réalise 40% de son activité en produisant des vitrages polycarbonate pour des marchés à haute contrainte de sécurité, et cette activité tire la croissance de l’entreprise.

Laurent Naegelen est le PDG et fondateur de Plastrance, qui transforme plusieurs types de plastiques (ABS, PVC, polyéthylène, etc.) de différentes couleurs via le thermoformage sur commande.

Plastrance, plasturgie, Alsace
Laurent Naegelen

« Notre client nous transmet un fichier informatique, et nous usinons la pièce grâce à des machines extrêmement précises, dont certaines ont été développées en interne. Notre avantage concurrentiel, c’est notre capacité de stockage de très nombreuses références de plaques de plastiques opaques, transparentes, en couleur, etc., ce qui nous permet d’être réactifs».

L’entreprise gère la fabrication de séries jusqu’à 6.000 pièces, au-delà le client s’adressera à un injecteur. Cette activité représente 60% du chiffre d’affaires de l’entreprise (4 millions d’euros au total en 2014).

Thermoformage pour engins agricoles et camions de CRS

Quel est le point commun de ces engins roulants ? L’obligation de résister à de fortes charges ou impacts (de troncs d’arbre ou d’agression), leur vitesse lente et des normes exigeantes. Plastrance répond à ce marché en proposant des vitrages polycarbonate transparents, qui ne cassent pas (tests à l’appui) à travers sa marque CLEARGUARD® déposée en 2004.Plastrance, thermoformage, Mulhouse

Ce savoir-faire employé depuis 1995 propose des produits en polycarbonate : vitrage de synthèse deux fois plus léger et deux fois plus résistant que le verre. De plus, le système de collage élaboré avec le CETIM CERMAT est totalement fiable. Pour assurer leur stabilité, les vitrages sont revêtus de films anti-abrasion et anti-UV par des sous-traitants.« Il a été développé sous forme de vitrage plat dans les années 90, désormais nous devons le bomber à chaud pour répondre au design des carosseries», explique le dirigeant.

Plastrance, thermoformage, Mulhouse

Plastrance fabrique des vitrages pour l’Etat français (véhicules de maintien de l’ordre) dont l’entreprise a le marché pour 4 ans. Elle travaille aussi pour de grandes marques d’engins de chantier comme Caterpillar ou Klaas. L’entreprise dispose aussi de deux autres marques : CLARÉA® qui désigne les vitrines en Plexiglas® : produit de niche connu dans les milieux artistiques et SOLUTIL®, protèges sols distribués dans des enseignes comme Saint-Maclou.

Plastrance, thermoformage, Mulhouse
Découpe d’une glace de toit pour un engin de chantier Caterpillar

 Développement de l’export

Le vitrage de sécurité polycarbonate se développe en lieu et place du verre un peu partout dans le monde. Plastrance exporte dans toute l’Europe, mais aussi en Egypte, en Turquie et au Maghreb (40% de son activité avec un objectif de 60%). L’un des axes de développement est aussi le marché de l’automobile grand public où les matières plastiques ne sont pas très utilisées (conséquence de la législation très restrictive) mais qui devrait connaître une forte progression dans les vingt prochaines années, selon M. Naegelen.

Pour assurer son développement, l’entreprise présente son savoir-faire dans des salons spécialisés comme le MIDEST, SIFER, SIANE ou le CEPEM. Elle totalise un chiffre d’affaires de 5 millions d’euros.

  • Effectif : 28 personnes, dont 4 en charge du développement commercial
  • Les 6 marchés de Plastrance pour les vitrages : travaux publics, machinisme agricole, engins forestiers, forces de l’ordre, ferroviaire, aéronautique.
  • Export : objectif 50 % du chiffre d’affaires en 2015
  • Toutes les chutes de polycarbonates sont broyées, puis recyclées.
  • Plastrance fabrique aussi des pièces en méthacrylate, comme des caissons ou cadres très transparents pour les musées ou salles d’exposition.

Béatrice Fauroux

Contact : Plastrance
7 rue de l’Ill à Brunstatt
03 89 61 01 43
www.plastrance.com

Informations sur l'auteur :

PORTRAIT BEA

Béatrice Fauroux

Fondatrice et rédactrice en chef

Catégorie associée :

Le Dossier du Mois

Articles qui devraient vous intéresser

Ets Burcklé : le tissage, depuis plus de 100 ans  Une entreprise née en 1895 qui réalise 88% de son activité à l’export… dans son métier d’origine. L’entreprise Burcklé est l’une des quatre dans le m...
Menuisier-ébéniste, Rémy DATTLER allie l’expérience et la finesse du bois Menuisier-ébéniste et créateur, Rémy Dattler a repris la menuiserie de son oncle Albert Dattler, créée en 1951. Fort de son expérience, le chef d’entr...
La construction fortement implantée dans l’E3 Petit à petit, l’E3 s’est imposée comme un lieu d’accueil privilégié pour les implantations du secteur de la construction. Des acteurs majeurs y côtoi...
L’Alsace affiche son identité Militantisme pour notre région ou fierté retrouvée ? On voit fleurir un certain retour aux valeurs et à l’imagerie de l’Alsace, qui s’exprime de diffé...