La dissuasion par le binôme cynophile

La société GCIS (Groupe Cynophile Intervention Sécurité) est une société de surveillance sur site qui a une caractéristique : elle est spécialisée dans les maîtreschiens. S’appuyant sur une expérience professionnelle de plus de 15 ans dans la prévention du risque des biens et des personnes, la société propose des services de surveillance aux entreprises (prévention et dissuasion, contrôle d’accès, rondes) autour des zones industrielles et artisanales ou des chantiers. Elle propose également ses services pour des événements comme les concerts ou les salons professionnels.

Le périscope, journal économique de Mulhouse et environs - société GCIS - Romuald Alem et André Cazoratti
Romuald Alem et André Cazoratti

Créateur de la société en 2008 dans les Vosges après 15 années de carrière dans l’armée de terre comme maître-chien, Romuald Alem connaît bien les spécificités du métier : « Notre premier rôle est le conseil et la définition des points stratégiques des lieux à surveiller chez le client ». En d’autres termes, il faut déterminer avec soin quels sont les endroits à risques, et quelles actions dissuasives mettre en place. La présence des chiens est particulièrement efficace, et sa réglementation est maintenant parfaitement encadrée. « Il est loin le temps où n’importe qui avec un chien pouvait faire ce métier », précise R. Alem. « Une formation cynophile dure 300 heures. De par mon ancien métier, je sais juger les qualités d’un maître-chien. De plus, nous payons à nos salariés des stages deux fois par mois chez un dresseur ». Un détail cocasse : les chiens eux-aussi sont rémunérés, 160 € par mois.

Pas de crise dans la sécurité

GCIS propose de plus en plus de services liés à une demande accrue de sécurité et se substitue à des rôles autrefois voués aux forces de l’ordre. « Nous sommes appelés régulièrement pour accompagner des convois exceptionnels ou encore surveiller des domiciles quand les gens sont en vacances » ajoute André Cazoratti, le responsable commercial. « Et dans les soirées privées il est de plus en plus fréquent d’avoir recours à nos services.» GCIS travaille aussi en partenariat avec les sociétés de télésurveillance. « On nous appelle pour des déclenchements d’alarmes, des incendies ou des agressions » ajoute A. Cazoratti. « Avec nos 25 employés, nous pouvons être présents 7j/7 et 24h/24 ». « Notre but est de fidéliser nos clients, dans notre métier le bouche à oreilles en est le meilleur moyen », conclut R. Alem.

HW

Journal économique de Mulhouse et environs - Le périscope : information économique mulhousienContact : GCIS – 106 rue des Bains, Sausheim
06 81 95 49 08 – gcis-securite.fr

Informations sur l'auteur :

PORTRAIT BEA

Béatrice Fauroux

Fondatrice et rédactrice en chef

Catégorie associée :

Le Dossier du Mois

Articles qui devraient vous intéresser

Se former pour rester “employable“ Le Serfa, centre de formation continue de l’Université de Haute-Alsace, mise sur la qualité et la diversité de ses enseignements pour anticiper les re...
« On mange où ce midi ? » Cette question rituelle qu’on se pose généralement vers 11h30 dans bon nombre d’entreprises se termine généralement par : « comme d’habitude, chez mac...
La ZAC Gare “vert et eau“ Baptisée ainsi en raison de sa proximité au canal et au parc situé en face, le nouveau pôle d’affaires proche de la gare de Mulhouse prend forme. Des ...
Le tennis, une passion familiale Laurent Naegelen, ancien joueur de tennis mulhousien, ex-président du TC Illberg durant plus de 15 ans et dirigeant des sociétés LN Industri...