Extra Stockage Le pionnier du self-stockage a 10 ans

Il a été le premier à se lancer sur la région dans l’aventure du “self-stockage”. En 2008, Jean-Charles Muller a ouvert le premier centre d’entreposage nouvelle génération. En dix ans et malgré un marché très concurrentiel, Extra Stockage à Illzach a triplé son offre, passant de 337 à 800 box à louer.

Le slogan n’a pas pris une ride : « Louez chez nous la place qui manque chez vous ! ». En 2008, Jean-Charles Muller n’a que 25 ans lorsqu’il se lance dans son entreprise. Le Mulhousien a travaillé chez Peugeot, fait ses armes comme technico-commercial dans le domaine des photocopieurs, chez Xerox, en préparant un BTS en alternance, puis chez Toshiba. Mais son rêve, c’était de créer son entreprise. L’idée, il l’aura lors d’un passage à Paris, dans les couloirs du métro, en voyant des pubs d’une grande enseigne spécialisée dans le self-stockage, entendez « la location de volumes de stockage individualisés et sécurisés à des particuliers et professionnels avec une souplesse d’accès »… un concept révolutionnaire à des années lumière du poussiéreux garde-meuble. La formule était en plein essor en Île-de-France, mais pas dans la région. Jean-Charles Muller se lance alors dans ce projet après avoir rencontré les acteurs du secteur. Il s’installe au parc d’activités Ulysse, à Illzach. Depuis la petite boîte a grandi. En dix ans, sa surface est passée de 2.000 m2 à 6.500 m2 (la PME occupe plus de la moitié des 11.000 m2 du parc d’activités Ulysse) ; et le nombre de box est passé de 337 à près de 800. Pour répondre à tous les besoins, les dimensions de ces “pièces privatives”, sont multiples : de 1 m2 à 30 m2, sur 2,70 m de hauteur. « Et nous avons aussi une offre pour les PME sur 60, 120 ou 240 m2 », ajoute le chef d’entreprise.

Une prestation qui tire vers le haut
Au départ seule sur ce segment, la société Extra Stockage a vu une dizaine de concurrents s’installer sur la région mulhousienne. Malgré cette très forte concurrence, Extra Stockage tire son épingle du jeu. Le chiffre d’affaires de l’entreprise, à l’exception d’un exercice 2017 stable, n’a cessé de progresser et se situe aujourd’hui entre 550.000 et 600.000 €. Le gérant explique cette performance par plusieurs facteurs : la taille, « On est l’un des plus grands – sinon le plus grand – centre de stockage du Grand Est » ; des locaux chauffés et ventilés, « Les clients qui stockent des effets craignant le froid, les variations de température ou l’humidité pouvant altérer matelas, textiles et autres archives » ; la sécurité du site : vidéosurveillance, alarme individuelle dans chaque box, système de contrôle d’accès par code individuel , gardiennage… « En dix ans, on n’a jamais eu le moindre problème de sécurité », assure Jean-Charles Muller. Le chef d’entreprise fait aussi valoir « le confort d’utilisation proposé aux clients avec de larges couloirs et cinq zones de déchargement ». Et enfin le service, avec la mise à disposition gratuite d’engins de manutention et la possibilité pour les professionnels de faire réceptionner leurs commandes sur le site. C’est en élevant le niveau de qualité qu’Extra Stockage a su conserver son avance sur la concurrence.

Pierre Alain

Extra Stockage
parc d’activité Ulysse
9 avenue d’Italie à Illzach
03.89 311 811
www.extrastockage.com


Informations sur l'auteur :

picto_periscope

Le Périscope

Catégories associées :

Le Journal Services aux entreprises

Articles qui devraient vous intéresser

Après Mulhouse, Au Bureau s’implante à Illzach Le pub-brasserie Au Bureau ouvre ses portes à Illzach, dans la zone commerciale Île-Napoléon. Un lieu convivial et animé, le 2ème Au Bureau après celu...
La CERP, le fournisseur de médicaments L’entreprise d’Illzach est fournisseur de médicaments de 120 pharmacies qu'elle livre trois fois par jour. Une logistique au millimètre près pour une ...
Made in Mulhouse L’entreprise Clairefontaine-Rhodia, basée à Illzach et à Ottmarsheim, est l’une des quatre filiales du groupe Exacompta-Clairefontaine qui affiche 540...
Apériscope Seat-Skoda: rencontre avec Grégory Tachet et Jean-Noël Forget Lors de notre Apériscope chez Seat-Skoda le 30 novembre dernier, nous avons interviewé Grégory Tachet, photographe indépendant, et Jean-Noël Forget, D...