Le Périscope nouvelle formule

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Une aventure entrepreneuriale qui dure, grâce aux entreprises locales

Après l’alternance de deux éditions, Mulhouse “Est“ et Mulhouse “Ouest“ sur les zones économiques, nous vous proposons désormais une édition bimestrielle unique, “Mulhouse et environs“, avec 4 pages supplémentaires et 6.000 exemplaires par numéro. Le but est d’aborder plus de sujets dans un même numéro, distribué à toutes les entreprises qui recevaient l’une ou l’autre des deux éditions. Et ce, en incluant le centre-ville de Mulhouse qui donne des signes de dynamisme encourageants.
Des pages thématiques nouvelles (commerce, et bientôt industrie ou encore “experts“) permettront à certaines entreprises d’être plus facilement présentes dans le Périscope. Nous continuerons à défendre dans cette nouvelle édition ce qui fonde le journal depuis mars 2009 : mettre en valeur les compétences des entreprises locales et créer du lien entre les professionnels lors des “Apériscope“ trimestriels organisés avec nos partenaires. Nous remercions ici les entreprises et institutions qui soutiennent “Le Périscope“, journal gratuit (et site web associé) financés à 100% par la publicité.

Béatrice Fauroux
Gérante de l’Agence Mulhousienne de presse

 

Répondez à notre sondage

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Informations sur l'auteur :

PORTRAIT BEA

Béatrice Fauroux

Fondatrice et rédactrice en chef

Catégorie associée :

Editos

Articles qui devraient vous intéresser

Ces patrons de TPE éprouvés par la crise Au journal Le Périscope nous l’entendons presque tous les jours : de nombreux chefs d’entreprise de moins de 20 salariés vivent aujourd’hui des situat...
“Ma petite entreprise a connu la crise“ C’est le titre d’un livre sur lequel je suis tombée un peu par hasard, et qui décrit le parcours d’un chef d’entreprise qui emploie 92 personnes et se...
Une citation qui fait sens « L’économie de proximité n’est (pourtant) pas, loin s’en faut, une réalité neuve de notre pays. Elle a toujours existé et a même été synonyme, pendan...
Cogito ergo sum “Je pense donc je suis“ pourrait être l’adage actuel de nos édiles mulhousiennes, locales, départementales, alsaciennes... tant il y a eu ces dernière...