Le business de la grippe se propage à grande vitesse

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Il n’y a qu’à taper la requête “H1N1 e-bay” dans un moteur de recherche, et un déluge de lots de masques et de lingettes antibactériennes sont proposés aux internautes… Les forums féminins regorgent de messages de mamans angoissées – qui d’ailleurs confondent allègrement microbes et virus – et de nombreuses officines tentent de miser sur l’anxiété de l’hypocondriaque seul devant son écran pour lui proposer des produits préventifs à des prix proprement scandaleux. Comme quoi, la grippe A, ça profite à certains, tandis que d’autres essaient de trouver les bonnes réponses aux bonnes questions, mais ne les trouvent pas dans les fameux moteurs de recherche…

Et pour cause : personne ne peut dire avec certitude quelle sera l’ampleur du virus.
Faudra-t-il fermer les magasins ? Prévoir des plans de continuation de l’activité des entreprises ? Sais pas. La plupart des grandes entreprises sont “préparées”, les PME, elles, feront ce qu’elles pourront. Télé-travail en cas d’absentéisme, bouchées doubles pour les présents, absentéisme record ici, tout le monde sur le pont ailleurs : ce dont on est certain, c’est de l’improvisation qui va régner si, comme “les experts” le prévoient, la pandémie touchera 30% des Français. Et surtout, on est sûr que le PIB va encore en prendre un coup, comme si la crise économique ne suffisait pas. Ceci dit, il paraît que les marchés financiers, eux, sont préparés et  fonctionneront normalement…
Ah, ben alors… on est rassurés !

Béatrice Fauroux
Rédactrice en chef

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Informations sur l'auteur :

PORTRAIT BEA

Béatrice Fauroux

Fondatrice et rédactrice en chef

Catégorie associée :

Editos