Edito: Quel avenir pour nos jeunes ?

On peut légitimement se poser la question de l’avenir des 15-25 ans – pour certains, ce sont nos enfants -, lorsqu’on voit le présent.  C’est facile de dire que c’était mieux avant, mais avouons que la société des années 70 à 90 était plus joyeuse et plus riche de perspectives que celle d’aujourd’hui.

Entre chômage, filières bouchées (ou ultra-sélectives), nature détériorée, politiques indigents et ambiance anxiogène (attentats…), les jeunes n’ont pas de quoi rêver, d’autant que la société ne leur dit rien. Pas d’idéal, de message, de valeurs, de grand dessein. Juste consommer… alors que notre société est à réinventer.

Leur liberté est grande… mais leur marge de manoeuvre est étroite. Créateurs de startups, acteurs du circuit court, cuisiniers ou scientifiques, ils réinventent des métiers, cherchent à innover, tout en préservant leur vie privée. Ils voyagent plus que nous, s’imaginent ailleurs, créent des entreprises qui ne visent pas que le gain financier. Où que nous soyons, quels que soient nos moyens, aidons-les : ils le méritent !

Béatrice Fauroux


Informations sur l'auteur :

20131130_152152

Sarah Meliani

Rédactrice

Catégorie associée :

Editos

Articles qui devraient vous intéresser

Pourquoi travailler autrement ? Le travail mobile, le télétravail ou à distance font l’objet d’un colloque le 26 septembre à Colmar, et les entreprises sont incitées à tester de nouv...
Sortie du Périscope n°26, le média des entreprises locales La rédaction du Périscope a le plaisir de vous annoncer que le premier numéro de l'année 2017 est officiellement sorti. Un numéro consacré aux entrepr...
Il n’y a pas que le boulot dans la vie ! Sans être un bourreau de travail (voir d’ailleurs l’intéressante définition de Wikipédia sur ce thème), on est parfois étonné, en regardant son emploi...
L’Europe, un bien commun Les caprices météorologiques n’y sont pour rien, mais le printemps 2014 sera chaud. Mine de rien, vont se jouer plusieurs actes qui pèseront lourd sur...