Déjà 2 ans !

Le Périscope, reflet de son temps

Evidemment, ce n’est pas long deux ans pour un journal, juste le temps pour s’installer dans le paysage. Aujourd’hui, le Périscope est attendu dans les deux zones économiques Est et Ouest de Mulhouse et environs.

Signe des temps : ce qui intéresse le lecteur, c’est son environnement proche, et toute initiative qui contribue à créer du lien, à rapprocher des personnes qui se croisent mais ne prennent pas le temps de se parler. D’où un journal papier et des rencontres, les Apériscope.

Signe des temps : Notre société (et nos entreprises) fonctionnent de plus en plus sur la base d’initiatives individuelles ou de petits groupes, avec une transversalité et des projets “collaboratifs“ source d’innovations. Le Périscope est né de l’initiative privée d’entrepreneurs aux métiers complémentaires qui ont voulu faire bouger les cadres habituels de l’information et de la rencontre entre acteurs économiques locaux.

Signe des temps : le retour à la mise en valeur des ressources locales et de la proximité dans tous les domaines, de l’agriculture au commerce, de l’artisanat à l’entreprise : « c’est fabriqué, créé, vendu chez nous ». Le Périscope contribue à valoriser des entreprises qui recèlent des compétences souvent méconnues par leurs voisins.

Le Périscope est sans doute arrivé à point nommé : mieux se connaître localement est devenu important, voire stratégique pour les entreprises. Nous remercions ici tous ceux qui l’ont bien compris et soutiennent le journal : lecteurs, annonceurs, dépositaires, institutions et presse locales.


Informations sur l'auteur :

PORTRAIT BEA

Béatrice Fauroux

Fondatrice et rédactrice en chef

Catégorie associée :

Editos