Cogito ergo sum

“Je pense donc je suis“ pourrait être l’adage actuel de nos édiles mulhousiennes, locales, départementales, alsaciennes… tant il y a eu ces dernières semaines de réunions, colloques, conférences ou cogitations diverses. De l’Agora de l’économie simultanée sur les trois villes alsaciennes, aux réunions autour de la Marque Alsace, en passant par le plan de développement économique pour l’agglo (Mulhouse Alsace Eco 2020), la journée sur le tourisme d’affaires, ou les célébrations sur l’entrepreneuriat, sans oublier Mulhouse Terre des Nouveaux Possibles qui est venu mettre son joyeux planning… au beau milieu de tout ça : on en brasse des idées, des projets, de l’enthousiasme, de l’envie de faire à Mulhouse ces derniers temps !
Le point positif, c’est qu’il y a une vraie dynamique, des réflexions intéressantes et que Mulhouse est dans la boucle. Le bémol, c’est qu’il y manque un peu de concret, un calendrier, des objectifs précis, bref, la notion du terrain, où nous sommes tous, avec le nez dans le guidon, tous les jours.
“Je pense, donc j’agis“, c’est notre voeu pour que toutes ces bonnes intentions soient suivies d’effets dès 2012.

Béatrice Fauroux
Rédactrice en chef


Informations sur l'auteur :

PORTRAIT BEA

Béatrice Fauroux

Fondatrice et rédactrice en chef

Catégorie associée :

Editos

Articles qui devraient vous intéresser

Le Périscope nouvelle formule Une aventure entrepreneuriale qui dure, grâce aux entreprises locales Après l’alternance de deux éditions, Mulhouse “Est“ et Mulhouse “Ouest“ sur les...
Il n’y a pas que le boulot dans la vie ! Sans être un bourreau de travail (voir d’ailleurs l’intéressante définition de Wikipédia sur ce thème), on est parfois étonné, en regardant son emploi...
Triple A : ça suffit ! Depuis des semaines, les politiciens français ne respirent plus, suspendus qu’ils sont à la sentence d’une épée de Damoclès censée porter un jugement ...
Un an déjà ! Dans un monde où le marketing impose volontiers sa communication calendaire, pourquoi ne pas le souligner ? Avec ce numéro 6, le Périscope E3/Mittelfe...