Bonne année de… reprise (??!!…)

On nous le dit et le répète, La France va mieux, elle a gagné un point et demi de croissance contre -2 l’an dernier, créé 170 000 emplois (certes contre 400 000 détruits l’année d’avant) et la consommation tant espérée repart (un peu). Et il est vrai que de nombreuses entreprises du secteur, ces derniers mois, ont gagné de nouveaux contrats, repris un peu de poil de la bête avec le sentiment que ça repart dans le bon sens. Mais avec une impression de fragilité de cette reprise et de doutes liés aux scénarios grec ou irlandais, ou tout simplement à une prudence peu compatible avec l’audace entrepreneuriale : on est devenus plus frileux; «rien ne sera plus comme avant»…

En se penchant sur les voeux émis par les instances officielles de tous bords pour 2010, on constate que la sortie de crise était largement espérée voici un an déjà… alors que le processus est finalement bien plus long que prévu. Ce qui a changé depuis, c’est qu’on y croit un peu moins, à la sortie de crise pour demain, on s’habitue à penser plus petit, à calculer un peu plus, à prendre sur soi le boulot supplémentaire au lieu d’embaucher, «au cas où»…

Ce que vous souhaite le Périscope, malgré le contexte un peu lourd ? Une année entreprenante malgré tout, créative, consciente des difficultés, mais positive, ouverte à son environnement, solidaire avec notre territoire et nos entreprises locales… et d’avoir confiance dans la valeur de notre savoir-faire et de nos ressources !

De notre côté, dans nos deux éditions du Périscope Ouest et Est de Mulhouse, nous nous efforcerons en 2011 de continuer à mettre en valeur les entreprises de notre territoire, d’y créer du lien, soit de participer à notre manière à la… sortie de crise.


Informations sur l'auteur :

PORTRAIT BEA

Béatrice Fauroux

Fondatrice et rédactrice en chef

Catégorie associée :

Editos