Dollfus & Muller: Une production textile très pointue

L’entreprise textile bicentenaire Dollfus & Muller a su s’adapter en se spécialisant dans deux activités : la production de textiles techniques pour l’industrie et la vente de tissu enduit pour impression numérique. Et l’entreprise a plus que doublé son CA depuis 2009.

« Réveiller la vieille dame »
En 2015, Hugues Schellenberg, directeur général de l’entreprise depuis 2009 a renouvelé le projet D&M200. Initié pour les 200 ans de la société (!), il a été signé par l’ensemble des salariés. Il vise à fixer un cap pour l’avenir. En somme, « réveiller la vieille dame sans faire la révolution », selon le dirigeant. « Pour pérenniser l’entreprise, nous avons établi la flexibilité des horaires et la polyvalence des postes. Nous avons décidé de le faire avec transparence. Tous les mois, nous exposons le chiffre d’affaires, les résultats courants et les commandes à tous les collaborateurs ». L’objectif : impliquer les salariés et donner du sens à leur travail. La mouture 2015 de ce projet s’intitule “Innover ensemble”.

Dans la salle des métiers

Seconde activité : Dynajet
Le premier métier de Dollfus & Muller est la production à la commande de textiles techniques (feutres sans fin et tapis convoyeurs). « Nous fabriquons en quelque sorte des pièces détachées pour l’industrie. Nos clients sont les fabricants de machines ou les entreprises de textiles ou de cuir à travers le monde ». En 2009, Dollfus & Muller se diversifie et créé la marque Dynajet pour la vente de tissu enduit pour impression numérique. Ces tissus sont destinés à être imprimés et exposés lors de foires, de points de vente, avec possibilité de les éclairer. « Dans ce deuxième domaine, nous sommes plus négociants que fabricants et sommes leader sur le marché », souligne Hugues Schellenberg.

1.200 clients dans le monde
La politique du directeur général porte ses fruits. Le C.A. est passé de 5,5 M d’euros en 2009 à 12,7 M d’euros en 2016 avec 92% à l’export et 60% au grand export (hors Europe). « Nous sommes une PME de 46 personnes, dont huit commerciaux. Quatre personnes s’occupent de la méthode, de l’amélioration du produit et du contrôle qualité. Trois personnes sont en charge de Dynajet », énumère Hugues Schellenberg. Dollfus & Muller peut s’enorgueillir de 1.200 clients dans le monde, mais ce n’est pas suffisant d’après l’entrepreneur : « Le marché mondial représente 50 à 60 millions d’euros. Nous représentons donc 20% du marché. Notre ambition est devenir le leader du marché textile et tannerie ». Dollfus & Muller est une filiale du groupe Zuber-Laederich.

 

Cécile Hans

Dollfus & Muller
63 rue de Reiningue à Heimsbrunn
03 89 83 28 88
www.dollfus-muller.com

 

Lire aussi:  Dollfus & Muller, une entreprise en pleine mutation


Informations sur l'auteur :

picto_periscope

Le Périscope

Catégorie associée :

Industrie Le Journal

Articles qui devraient vous intéresser

Investissement important pour l’industrie textile, Defil De Fil en Aiguille est une entreprise textile familiale, créée en 1990, qui compte 17 personnes en équivalent temps plein. Spécialisée au départ dans ...
PARC DE WESSERLING : UN VOYAGE POÉTIQUE AU CŒUR DE L’INDUSTRIE TEXTILE Situé en plein cœur de la vallée de Saint-Amarin, le Parc de Wesserling propose à ses visiteurs de revivre l'aventure textile grandeur nature dans un ...
Dollfus-Muller, une entreprise en pleine mutation Dirigée par Hugues Schellenberg depuis octobre 2009, l’entreprise de fabrication de feutres pour l’industrie textile d’Heimsbrunn, qui a fêté ses 200 ...
ETC, spécialiste de la chimie textile renoue avec la croissance ETC, reprise en 2012, traite les tissus. A son métier d’origine, le blanchiment, s’ajoute les traitements techniques. C’est ce savoir-faire technique ...