Chaiseland lance "La Parisienne"

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Le tapissier traditionnel de la rue de Belfort vit une belle histoire plutôt inattendue avec le lancement de nouvelles gammes de chaises déco sur une base classique : DecoSeat. Une diversification que n’espérait plus son patron Patrick Fischer, qui se lance avec enthousiasme dans une aventure prometteuse…

A l’automne dernier, j’envisageais de ralentir l’activité, et même de l’arrêter. Je trouvais lourd de gérer un atelier situé à 200 kilomètres (à Liffol-le-Grand dans les Vosges, ndlr), dur d’être en permanence au four et au moulin, vraiment je ressentais une usure ”, explique Patrick Fischer, tapissier à Dornach. Chaiseland propose à la fois des chaises anciennes restaurées dans les règles de l’ébénisterie et des prestations de tapissier, à l’aide d’une impressionnante collection de tissus.

Une embauche qui a tout changé

Cependant la gestion de l’ensemble pesait à son patron, jusqu’à l’embauche salutaire d’un chef d’atelier, Franck Conté, qui a réorganisé l’atelier de 7 personnes et l’a rendu plus efficace. Par ailleurs, il s’est lancé, en lien avec Patrick Fischer qui avait déjà démarré un projet en ce sens, dans la création de chaises originales mais sur une structure classique maîtrisée par l’entreprise. “C’est ainsi qu’est née La Parisienne, avec son tissu plastifié et ce boutonnage particulier inspiré des Chesterfield, dont nous avons déposé le modèle. Cette série très colorée s’est ajoutée à la collection de “Musiciens”, sur laquelle je travaillais depuis un an”, explique Patrick Fischer. Pour cette série de chaises, il a fait fabriquer des tissus rétro pour évoquer les musiciens d’antan, pour une gamme “romantique” alors que le style de La Parisienne est plutôt baroque.
Avec la nouvelle recrue, les choses vont très vite. Chaises, fauteuils et même canapés prennent un air totalement nouveau et une rencontre de hasard va mener les nouvelles créations jusqu’au Salon Maison et Objet. “Tout s’est enchaîné assez miraculeusement, le fait de pouvoir aller à Maison et Objet grâce à une relation amicale tombait à pic et nos chaises ont immédiatement suscité beaucoup d’intérêt. Certaines sont parties immédiatement à l’étranger, des maisons comme Baccarat ont acheté des fauteuils et des pointures de la décoration se sont intéressées à nous”, explique P. Fischer heureux de cet accueil positif.

Nouveaux outils de communication

Depuis, il a fallu aller vite : constituer une offre professionnelle, avec formes et tissus, éditer un catalogue (sorti le 17 avril), et enfin créer un site internet, en cours de construction, qui permettra la commande de chaises dans la forme et la couleur désirées. Et surtout, il faut répondre à la demande : DécoSeat ne risque-t-elle pas d’être victime de son succès ?
Non, je ne crois pas, car nous avons tous les contacts pour la fabrication en série s’il le faut. Toutes nos chaises sont fabriquées à 100% en France, et nous connaissons bien la filière”, conclut Patrick Fischer, dont l’enthousiasme est contagieux.

Patrick Fischer et le catalogue Decoseat
Patrick Fischer et le catalogue Decosea

DecoSeat, show-room et commandes :
Chaiseland, 129 rue de Belfort, Mulhouse – Tél. 03 89 60 02 32
contact@decoseat.fr – www.decoseat.com
( en ligne à partir du 20 mai)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Informations sur l'auteur :

PORTRAIT BEA

Béatrice Fauroux

Fondatrice et rédactrice en chef

Catégorie associée :

Commerces