Colmar : l’industrie du Grand Est à l’honneur

L’industrie du Grand Est sera à l’honneur à l’occasion de la 7ème édition du SEPEM Industries de Colmar du 5 au 7 juin 2018 au Parc des Expositions. 

Des solutions pour les industriels
Dédié aux solutions cœur d’usine pour l’ensemble des industriels, ce salon rassemblera pas moins de 559 exposants venus dévoiler leurs technologies et innovations dans différents domaines : environnement, sécurité, productivité, maintenance… Le SEPEM Industries (Salon des Services, Equipements, Process et Maintenance) propose des solutions pratiques à l’ensemble des industriels d’une région donnée, quel que soit leur secteur d’activité. Le large panel des savoir-faire présentés répond aux besoins récurrents propres au fonctionnement d’une usine, qu’il s’agisse d’une pompe, d’un process, d’une unité de manutention, de traitement de fluides ou de déchets industriels, de recherche d’un sous-traitant etc.

La région industrielle Grand Est
Deuxième région industrielle de France, le Grand Est compte plus de 16 500 établissements industriels selon l’Insee et concentre 15,8 % des emplois salariés. L’industrie s’impose comme l’un des poumons économiques de la région : elle réalise 19,2 % de la valeur ajoutée du Grand-Est. Aux cotés des filières « traditionnelles » que sont la filière bois et la filière agro-alimentaire, la région Grand Est est d’ores et déjà très dynamique et proactive concernant les secteurs d’avenir, en particulier autour de l’énergie et de la santé. Les industriels bénéficient notamment du programme « Industrie du Futur » initié début 2016 par la région pour accompagner les entreprises.

Le recrutement et l’apprentissage à la hausse chez les industriels du Grand Est
Selon une récente enquête réalisée par Even pro, organisateur du salon, près de 50 % des industriels interrogés envisagent de recruter en 2018, contre 41,2% en 2016.  Les profils des candidats recherchés restent les mêmes qu’en 2016 : production/fabrication et maintenance. Cette tendance au recrutement est plus marquée dans les entreprises de moins de 20 salariés qui répondent favorablement à 52,4 %, tandis que les grandes entreprises de plus de 200 salariés sont davantage craintives face au recrutement et ne comptent que 38,1 % de réponses positives. On note également une réelle avancée de l’apprentissage et l’alternance qui passent de 40 % en 2016 à 50,3 % en 2018.

SEPEM Industries Tour de France
Avec un nombre d’exposants croissant à chaque édition depuis sa création en 2006, le SEPEM Industries constitue une opportunité unique de répondre aux besoins de fonctionnement de nombreux sites de production et aux attentes d’un très large réseau de professionnels. Après Angers et Rouen, le SEPEM Industries s’est installé à Grenoble (Auvergne-Rhône-Alpes) du 27 au 29 mars 2018, Colmar (Est) du 5 au 7 juin, Avignon (Sud-Est) du 25 au 27 septembre, Douai (Nord) du 29 au 31 janvier 2019, Toulouse (Sud-Ouest) du 26 au 28 mars 2019 et Angers (Centre-Ouest) du 8 au 10 octobre 2019.

Parc des expositions de Colmar – Avenue de la Foire aux Vins – 68000 Colmar
Plus d’informations : http://colmar.sepem-industries.com/


Informations sur l'auteur :

picto_periscope

Le Périscope

Catégorie associée :

Actualités

Articles qui devraient vous intéresser

Salon des nouvelles technologies à Colmar, encore aujourd’hui Le 6ème Salon des Nouvelles Technologies et des entrepreneurs se poursuit aujourd'hui, au Parc des Expositions de Colmar, de 10h à 20h. Parmi l...
6 bonnes raisons de vous rendre à art3F Mulhouse le Salon d'art contemporain ART3F se tient pour la 4ème fois à Mulhouse. Concept 100% mulhousien, ce salon accessible invite quelque 200 artistes sur ...
Usine du Futur en Alsace: industriels répondez à ce questionnaire Dans le cadre de la démarche "Usine du Futur" lancé pour la défense du patrimoine industriel national, la CCI de la Région Alsace, en partenariat avec...
Le Salon Preventica à Strasbourg s’ouvre demain Ce salon sur la maîtrise des risques et la qualité de vie au travail a lieu demain mercredi ainsi que jeudi à Strasbourg. Son objectif au travers 350 ...