800 millions d’euros investis par Novartis sur son site d’Huningue

Dans le cadre du 7ème Conseil stratégique des industries de santé (CSIS)* qui s’est réuni hier à l’Hôtel de Matignon, Novartis a dévoilé le projet d’extension de son Centre de biotechnologie situé en Alsace et a ainsi conforté sa volonté d’investir durablement sur le territoire français. Le choix de Huningue pour augmenter la capacité mondiale de bioproduction de Novartis, parmi d’autres centres du groupe hors hexagone, traduit la confiance que Novartis renouvelle à la France et à son attractivité.

Comme le précise Philippe Barrois, Directeur général de Novartis Pharma, « le périmètre de ce projet concerne l’extension du bâtiment principal de production, la création d’une seconde ligne de purification et l’ajout de bioréacteurs de culture cellulaire. Cette opération vise à augmenter de 70% la capacité de production du site et à rendre possible la production simultanée de deux médicaments en parallèle. Le développement du projet devrait conduire à la création d’une centaine de postes à l’horizon 2019-2020. Á ce titre, l’extension du site d’Huningue illustre parfaitement la stratégie d’investissement de Novartis en France. »

Extension de Novartis à Huningue

Le Centre de biotechnologie continue de se développer et de se structurer pour s’adapter aux innovations technologiques et aux besoins des patients. Face à une demande mondiale grandissante en biomédicaments, le site de production de Huningue se transforme pour adapter sa capacité et sa flexibilité de production aux besoins des patients sur les produits biologiques. Cette extension constitue ainsi une nouvelle étape dans la mise à disposition de produits de haute technologie.

Centre d’excellence mondial, le site d’Huningue rassemble des équipes constituées d’experts internationaux qui opèrent au sein de ses installations de pointe et infrastructures spécialisées. Il assure la fabrication de plusieurs substances actives entrant dans la composition de médicaments innovants destinés aux patients du monde entier (traitements destinés à l’asthme, au psoriasis, à la transplantation rénale et un anti-inflammatoire) ou nécessaires aux études cliniques de Novartis. Ce Centre de biotechnologie est le principal site de production de médicaments issus des biotechnologies du groupe Novartis et l’une des plus grandes usines de production d’anticorps par culture de cellules de mammifères au monde.

Investissement

Avec son large portefeuille de médicaments, Novartis répond chaque année à la demande de près de 1,2 milliard de patients dans le monde. En France, le laboratoire, présent depuis 1924 sur le territoire, emploie 5 000 personnes. Convaincu de l’importance stratégique de la France, Novartis a annoncé en 2015 s’engager à y investir 800 millions d’euros au cours des trois prochaines années dont 100 millions d’euros par an en R&D et la création de 100 emplois d’ici à 2020.

Héritier d’une tradition de recherche scientifique et de progrès médical, Novartis place l’innovation au cœur de sa stratégie en s’appuyant sur des équipes d’experts, de scientifiques et de chercheurs à la pointe de l’innovation. Comme le souligne Philippe Barrois,  « En investissant dans la recherche en France, Novartis souhaite valoriser le potentiel d’attractivité du pays pour y renforcer sa présence et continuer de développer une R&D ambitieuse et pionnière dans son secteur », conclut Philippe Barrois.

Novartis Huningue en chiffres

  • 2005 : Inauguration
  • Janvier 2017 : installations des premiers équipements de production
  • Décembre 2018 : démarrage des activités de production commerciale
  • 430 emplois hautement qualifiés
  • 1000 emplois externes induits
  • 266 M€ d’investissements depuis 2000
  • 80% de la production exportée vers le marché mondial

D’après Communiqué de presse


Informations sur l'auteur :

20131130_152152

Sarah Meliani

Rédactrice

Catégorie associée :

Actualités

Articles qui devraient vous intéresser

Réouverture de la ligne de train Bollwiller-Soultz-Guebwiller ? FloriRail, l'association pour la réouverture de la ligne ferroviaire Bollwiller - Soultz - Guebwiller, attend la rentrée avec impatience. En effet, la...
A découvrir le 18, 19 et 20 décembre: un nouvel espace de co-working Rue du Sauvage à Mulhouse Aujourd'hui, jeudi 18 décembre, la rédaction du Périscope a eu le privilège de visiter les futurs locaux d'un grand espace de co-working rue du Sauvag...
Lancement par l’UCCA du premier Grand Prix de la Communication Dans  le  but  de  promouvoir la  profession  d’agence  conseil  en communication  auprès  de  ses  différents  publics  et  d’encourager  la créativi...
Prochain Business Lunch de la CCI Mardi 20 mars de 12h à 14h à la CCI Sud Alsace Mulhouse, le Business Lunch accueillera Rémy Pflimlin. Le PDG de France Télévisions depuis juillet 2010...