DMG – CI : valoriser et accompagner les entreprises de l’Est

Après un début de carrière en entreprise, puis dans un établissement financier et enfin dans le capital d’investissement, Dominique Gozlan a créé DMG Conseil et Investissement et a rejoint en 2007 le réseau national MBA Capital. Son activité de conseil est liée au “haut de bilan“ : achat, vente et levée de fonds propres pour les PME.

Dominique Gozlan
Dominique Gozlan

L’activité de Dominique Gozlan consiste à rapprocher, grâce au réseau qu’il a constitué au fil des années, entreprises en cession et acquéreurs, capital-risqueur et sociétés en développement, investisseurs et projets. « Le plus délicat dans ce métier, une fois qu’on a cerné le besoin, est de trouver en toute discrétion le partenaire idéal pour réaliser l’opération », explique Dominique Gozlan. En effet, on ne crie pas forcément sur les toits qu’on vend son entreprise, qu’on aurait besoin de lever des fonds propres ou d’argent frais pour démarrer ou développer un projet. Les professionnels échangent donc souvent leurs informations sous le sceau de la confidentialité, et Dominique Gozlan cultive un important réseau de professionnels, experts-comptables, avocats ou banquiers. Par ailleurs, en faisant partie du réseau MBA Capital (une dizaine de cabinets en France), Dominique Gozlan accède à une importante source d’informations et à des échanges d’affaires, tout en suivant un programme de formation.

Créer de la valeur

« Le second défi de ce métier, c’est de trouver l’investisseur du bon calibre par rapport au besoin de fonds ». En effet Dominique Gozlan intervient rarement pour des projets de levée de fonds ou de capital-risque d’un montant inférieur à 300.000 euros. De même, s’il traite en majorité des dossiers de cessions/acquisitions d’entreprises industrielles ou de services d’une certaine taille, il intervient aussi pour les PME à fort potentiel autour de 2 à 3 M€ de CA. Ce métier évolue positivement, car la génération des 30 à 50 ans est plus favorable à l’ouverture du capital que celle d’avant. « Le capital est une matière vivante qu’il faut faire évoluer au fil du développement de l’entreprise. Ouvrir son capital, c’est se donner les moyens de préparer l’avenir ». De même, il ne faut pas attendre qu’une entreprise batte de l’aile pour vendre ou lever des fonds. « Ce qui est intéressant dans ce métier, c’est de pouvoir contribuer à assurer la pérennité d’une entreprise en étant une courroie de son développement », conclut Dominique Gozlan.

Secteur de MBA Capital : Alsace, Lorraine et Franche-Comté

Contact : DMG CI, Dominique Gozlan, 36, rue Paul Cézanne, Le Trident, Mulhouse
Mob. 06 11 78 00 27 – Web : www.mbacapital.com


Informations sur l'auteur :

PORTRAIT BEA

Béatrice Fauroux

Fondatrice et rédactrice en chef

Catégorie associée :

Services aux entreprises

Articles qui devraient vous intéresser

Vous recherchez un terrain ? Il est ici ! Suite à la nouvelle gouvernance mise en place début 2017, m2A a réorganisé ses services Economie et Aménagement du Territoire pour que l’offre de terr...
Accompagner la transmission d’entreprise Vendre son entreprise est un acte plus difficile qu’on pourrait le croire. Aux difficultés financières et juridiques peuvent s’ajouter des problèmes d...
E-nov Campus, passerelle entre formation et entreprises L’originalité de cette action imaginée par le Campus de la Fonderie est de placer chaque année 5 à 10 étudiants porteurs de projets web dans un bouill...
ADIRA, CCI, IDEEPME : entreprises, on vous aime ! L'ADIRA, fusion du CAHR68 et de l'ADIRA67, est désormais une entité régionale qui accompagne les entreprises dans leur développement et revendique d'ê...