Challen’job, l’avenir du recrutement

Lauréat du Startup Weekend en juin 2014, l’équipe intègre la plateforme E-Nov Campus à Mulhouse. Composée de 4 personnes, l’équipe de Challen’job est en phase de test avec toutes les entreprises désireuses de s’initier à leur nouveau mode de recrutement. Focus sur cette agence RH pas comme les autres.

C’est au sein d’une fourmilière d’idées (E-Nov Campus), que Challen’job a élaboré tout son modèle économique et juridique. Co-working, réseaux : l’équipe composée d’Annabelle Gornik au RH, de Gilles Muess au développement, de Thierry Fernand à la communication et de Florian Joly, porteur du projet est en passe de révolutionner le recrutement en France.

Challen'job, recrutement, mulhouse
Florian Joly et Annabelle Gornik

Le concept Challen’job

 

« Challen’job est une plateforme de recrutement sans CV ni Lettre de Motivation, mais qui propose le challenge comme moyen de recrutement», explique Florian Joly. Sur cette plateforme, le recruteur a accès au résultat, mais l’identité personnelle du candidat est non connue. Selon Annabelle Gornik, la plateforme permet un gain de temps énorme au service des Ressources Humaines puisque via l’élaboration d’un seul challenge, différents profils peuvent être sélectionnés, voire recrutés. « Cela limite également les pertes d’argent liées au mauvais recrutement» ajoute-t-elle.

Cette manière différente d’appréhender le recrutement s’axe principalement sur les compétences de l’individu et non sur sa formation. L’idée est d’aller au-delà du simple CV et d’apporter une aide complémentaire au cabinet de recrutement.

« Concrètement, nous pouvons proposer une large palette de challenges et dans différents domaines tels que l’information, la vente, les métiers techniques… Notre concept a la particularité de proposer l’organisation de l’événement au sein de l’entreprise, comme la réparation d’une armoire électrique industrielle au sein d’une entreprise en électrotechnique ou encore la simulation de jeu de rôle dans le cas d’une société commerciale», précise Florian Joly.

Changer de vision et de mode de recrutement

 

«Nous ne faisons pas la guerre aux diplômes, d’autant plus que nous sommes tous diplômés dans l’équipe», précise le binôme. L’idée est de donner leur chance à une plus large catégorie de profils et ne plus se limiter au CV. A noter que si le poste à pourvoir nécessite un diplôme spécifique comme la profession de comptable, le candidat doit certifier être titulaire du diplôme auprès de Challen’job.

Désormais, l’équipe recherche des entreprises à travers toute l’Alsace qui souhaitent tester leur processus à prix symbolique. Le but : permettre de les familiariser avec ce nouveau mode de sélection, tout en recrutant du personnel à moindre coût. Plus qu’une nouvelle agence de recrutement, Challen’job espère bien révolutionner les valeurs du système de CV franco-français via un process plus équitable.

Sarah Meliani

Contact : Challen’job
06 95 51 12 20 ou 06 58 15 78 74
www.challenjob.com et Challen’job sur Facebook

Informations sur l'auteur :

PORTRAIT BEA

Béatrice Fauroux

Fondatrice et rédactrice en chef

Catégorie associée :

Services aux entreprises

Articles qui devraient vous intéresser

Luxe, calme et volupté Depuis 11 ans, Philippe Fabre publie chaque année Le Passeport Gourmand dans le Haut-Rhin et le territoire de Belfort. Le succès des adresses de prest...
AGEAS optimise le patrimoine Cette entreprise est née voici 180 ans et son activité historique est la vente d’assurances-vie. Etablie depuis 60 ans à Mulhouse sous le nom de Forti...
Je me rends à la ME une fois par semaine Françoise Specker Weiss est une utilisatrice assidue des locaux de la ME. Sa jeune société née en 2010 n’ayant pas de locaux suffisamment grands, les ...
Integra Langues, le couteau suisse des cours de langues Créée en septembre 2001 par Patricia Mary et 4 associés, Intégra Langues a été racheté fin 2011 par le groupe Nova Performance. Délégation de service ...