Léa & Léo L’entreprise normande se déploie dans la CUS

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

La PME d’origine normande ouvre dans l’E3 sa deuxième implantation de la Communauté urbaine, après celle du Parc d’innovations (PII) en 2012. Un troisième projet est en cours et l’entreprise devient ainsi un acteur important de l’hébergement des enfants dans l’agglomération. Les dirigeants mettent en avant leur orientation “inter-entreprise” comme vecteur de développement et de services aux salariés des zones d’activité.

Le périscope, journal économique Alsace - Strasbourg - Crèche interentreprise : Léo et Léa

Au commencement du projet Léa & Léo, étaient deux Normands, cadres dans l’industrie du jouet. Rencontrant des soucis pour faire garder leurs tout-petits, ils ont décidé de créer eux-mêmes une crèche inter-entreprise avec l’appui d’Anne-Marie Debelle, puéricultrice. La pédagogie Montessori* est la règle, qui impacte l’architecture et l’organisation de l’espace de la crèche. « L’enfant est placé au coeur du projet », résume Matthieu Ronné, responsable commercial France de Léa & Léo.
C’est sur cette base que l’entreprise situe son développement, d’abord en région Normandie, puis en Rhône-Alpes, Pays de la Loire et maintenant l’Alsace. « Notre chiffre d’affaires est en pleine croissance, de 4,5 M€ en 2012 à environ 5 M€ cette année, nous espérons 5,5 l’an prochain », indique le dirigeant. Avec 10 établissements d’une capacité moyenne de 40 places (ce qui représente jusqu’à 60 enfants, compte tenu de la durée de présence variable des enfants), Léa & Léo possède une belle marge de progression.

Partenariat public-privé

« Outre un projet bien avancé dans la CUS, nous avons des contacts en région parisienne où les besoins sont considérables, mais où la concurrence est déjà bien établie », souligne Matthieu Ronné. L’entreprise normande prend le soin de développer chaque implantation avec soin pour éviter de brûler les étapes : « Nous structurons la dimension ressources humaines du projet. Chaque implantation nécessite un personnel qualifié, nous restons à l’écoute de nos clients pour adapter le cas échéant nos horaires d’ouverture », précise-t-il. L’établissement progressivement ouvert depuis le mois d’août dans l’E 3 dispose de 800 m2, ce qui autorise une extension à 60 places, pour un investissement de 1,8 M€, dans le cadre d’une maîtrise d’ouvrage de la SERS (société d’aménagement de la CUS). Pour l’heure, la moitié des réservations sont le fait d’entreprises et le prestataire se réjouit du bon accueil réservé au concept par la mairie de Schiltigheim : « Les municipalités et la CAF sont nos partenaires naturels et nous sommes évidemment soumis à l’agrément des autorités compétentes », explique le directeur commercial.

Capital en hausse

Pour réussir sa stratégie, Léa & Léo a mobilisé des fonds pour développer son capital et accroître sa capacité financière ; le fonds privé Normandie capital investissement puis Audacia sont ainsi venus en appui de la capitalisation initiale, portée par les fondateurs. Mais l’entreprise préfère demeurer prudente : « Nous sommes ouverts à des projets de nature différente, avec des partenariats de collectivités locales notamment », commente Matthieu Ronné. L’heure est donc au développement mais à pas comptés, comme ceux des premiers bambins qui arpentent les espaces ouverts (mais bien surveillés !) de la crèche de l’E3, pédagogie Montessori oblige.

Didier Bonnet

carre-jaune-okContact : Crèche interentreprise, 10 rue de La Haye, Schiltigheim – 03 59 61 13 50 – www.leaetleo.fr

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Informations sur l'auteur :

PORTRAIT BEA

Béatrice Fauroux

Fondatrice et rédactrice en chef

Catégorie associée :

Services aux entreprises