Saint-Louis Agglomération à l’aube d’une ère nouvelle

Officiellement constituée à partir de trois communautés de communes et opérationnelle depuis le 1er janvier, Saint-Louis Agglomération possède désormais tous les outils institutionnels pour développer ses projets. Sous la houlette d’Alain Girny, son président, la collectivité élabore actuellement sa stratégie de développement économique et de marketing territorial, qui va changer la donne économique dans le secteur des trois frontières. Une grande ambition pour un secteur à fort potentiel.

Saint-Louis Agglomération existe officiellement depuis le 1er janvier. Fruit de la fusion des comcom de Sierentz, de la Porte du Sundgau et de l’Agglo des 3 Frontières, cette nouvelle entité compte 40 communes pour environ 80.000 habitants. « Une taille critique qui autorise de nouvelles ambitions, tout en restant à taille humaine », indique Alain Girny, Président de Saint-Louis Agglomération, qui a commandité un diagnostic économique du territoire pour aider à bâtir sa stratégie. En voici les résultats.

Un potentiel énorme… et quelques faiblesses
Ce secteur, on le sait, bénéficie d’un socle industriel solide (35% des emplois hors EuroAirport) avec des spécialités à forte valeur ajoutée : chimie, pharmacie, cosmétique, mécanique, métrologie, plasturgie et aéronautique. Les activités tertiaires liées à la recherche, à l’innovation et à la finance sont en croissance, et bénéficient du crédit impôt recherche français, une donnée attractive pour les partenaires français… ou étrangers.
Dans un secteur où le chômage est de 7,7%, les travailleurs frontaliers représentent 50% de la population active, et dynamisent l’économie dite “présentielle” : commerces, artisanat, services, hébergement, restauration, loisirs… et l’immobilier. « Nous avons aussi la caractéristique d’avoir 130 nationalités différentes sur notre périmètre, c’est important dans notre réflexion », indique le Président. De plus, ce secteur bénéficie d’une démographie dynamique.
Enfin, le territoire est servi par une infrastructure de transports exceptionnelle, puisque connecté à l’ensemble des capitales européennes via l’EuroAirport, bientôt relié au centre-ville de Bâle par le Tram depuis la gare de Saint-Louis (dès décembre de cette année), sans oublier le port de Huningue et le maillage routier.
En revanche, on note une marge de progression dans plusieurs domaines, dont la circulation routière, avec certains axes engorgés. Les études pour réorganiser le trafic sont en cours avec l’Etat. Autre point sensible : les lieux de vie, car il manque des logements, des infrastructures de loisirs et des commerces. Pour accompagner et former les scientifiques, il faudrait implanter au moins un établissement d’enseignement supérieur qui fixera les jeunes qui vont étudier ailleurs. Enfin certaines entreprises sont à l’étroit et donc à la recherche de terrains. « Notre secteur manque aussi de notoriété, nous devons communiquer et nous faire connaître », ajoute Catherine Gouttefarde, responsable du développement économique.

130 hectares de projets, dont Euro3Lys
« Aujourd’hui, avec le Syndicat mixte pour l’aménagement du Technoport et le Département du Haut-Rhin, nous sommes en capacité de libérer du foncier pour répondre aux demandes internes du territoire et accueillir des activités nouvelles », se réjouit Alain Girny. Le terrain cher à Bâle (et quasi-inexistant), cet appel d’air est le bienvenu.
Saint-Louis Agglomération dispose en effet d’une offre en cours de structuration située en entrée de ville et jusqu’à la gare, et qui couvre plusieurs zones contigües (voir le schéma ci-dessous), de part et d’autre de l’axe relie l’A35 à Saint-Louis. « Valoriser ces terrains, tout en élargissant l’entrée de ville, modifiera considérablement l’attractivité de l’agglomération », prévoit Alain Girny qui précise que c’est grâce à ce développement métropolitain et à sa prospérité que la Communauté aura les moyens de faire vivre durablement sa partie campagne et d’assurer un équilibre territorial.

 

 

Euro3Lys : cité des affaires, espaces naturels et commerces sur 100 ha
Sur une superficie de plus de 100 hectares, Euro3Lys sera composé de différents pôles de vie et d’activités. Une part importante du site, environ 35 hectares, sera réservée aux espaces naturels et paysagers, dont un golf. Un pôle de loisirs à caractère sportif et de détente occupera jusqu’à 40.000 m2 de surface. Une cité des affaires d’un potentiel de 80.000 m2 se développera en lien avec l’EuroAirport. Un pôle tertiaire et de recherche intégrant des fonctions d’hébergement occupera de nouveaux programmes immobiliers adaptés de l’ordre de 100.000 m2. Enfin, un pôle commercial haut de gamme d’une superficie de 40.000 à 60.000 m2 de surface de vente porté par Unibail-Rodamco, qui investit 580 millions d’euros, s’installera au cœur d’Euro3Lys. « Unibail fait de ce projet une vitrine internationale de son concept multi-activités haut de gamme », indique Alain Girny.
Par ailleurs, Le Technoparc, ouvert uniquement aux entreprises industrielles, se déploiera sur quasiment 20 hectares, tandis que le secteur de la gare bénéficiera d’aménagements nouveaux : le Multiparc du Château d’Eau, petite zone qualitative d’activités professionnelles signé Proudreed. Sur 3 hectares, on y trouvera des show-rooms, ateliers, laboratoires et bureaux. Investissement : 12 millions d’euros.
Une nouvelle ère s’ouvre à Saint-Louis Agglomération, avec pour ADN l’ouverture à l’international.

Béatrice Fauroux

Contacts :
Alain Girny, président de Saint-Louis Agglomération
03 89 70 90 70 / president@agglo-saint-louis.fr
Catherine Gouttefarde, responsable du développement économique
06 32 52 85 02 / gouttefarde.catherine@agglo-saint-louis.fr
www.agglo-saint-louis.fr

——————————————————————————————————–

Alain Girny, à propos d’Euro3Lys, promeut une offre globale : «Euro3Lys va permettre l’émergence des talents qui feront les activités et la qualité de vie de demain. Pour attirer des étudiants, des chercheurs, des investisseurs, des décideurs d’entreprises et leurs collaborateurs, il faut proposer “mieux” et “davantage” d’opportunités à l’ensemble des acteurs : de nouvelles possibilités d’implantation, de nouveaux lieux de résidence, de nouveaux loisirs sportifs et culturels, davantage de services, de nouveaux transports, de nouveaux espaces naturels ouverts à tous les habitants, telle est l’ambition d’Euro3Lys ».

——————————————————————————————————–

Saint-Louis Agglomération
• Population : 78 351 habitants
• Communes : 40
• Démographie : + 6% entre 2008 et 2013
• Entreprises : 1 500
• Taux de chômage  : 7,7 %
• Travailleurs transfrontaliers : 50% des actifs
• 307 hectares de zones d’activité
• Secteurs d’activité stratégiques :
– Sciences de la Vie (Pharmacie, cosmétique, nutrition) : DSM, Novartis, BASF, Delpharm, Weleda, Firalis, Elanco…
– Aéronautique : EuroAirport, Jet Aviation, Amac Aérospace, Air Service Basel,…
– Mécanique et plasturgie : Cryostar, DIEHL Metering, EMI, Unisto, Bubendorff,…
– Recherche/Développement : Institut Franco-Allemand (ISL) de recherche en armement, A. Raymond Rayce,…


Informations sur l'auteur :

PORTRAIT BEA

Béatrice Fauroux

Fondatrice et rédactrice en chef

Catégorie associée :

Le Dossier du Mois Le Journal

Articles qui devraient vous intéresser

HOP! Air France, la nouvelle offre court-courrier à l’EuroAirport Mulhouse Lionel Guérin, Directeur Général Délégué HOP! Air France, s’est rendu hier à l’Aéroport de Bâle-Mulhouse-Fribourg afin d’y présenter la nouvelle act...
Chiffres d’affaires en hausse pour l’EuroAirport en 2014 L’exercice 2014 a une nouvelle fois été couronné de succès pour l’EuroAirport. L’aéroport binational de Bâle-Mulhouse-Fribourg situé au cœur de la Rég...
2014 : 6,5 millions de passagers pour l’Euroairport Euroairport : 11 % de croissance du trafic passagers Avec plus de 6,5 millions de passagers fin 2014, l’EuroAirport a enregistré une hausse de 11 % p...
Projet de nouvelle liaison ferroviaire de l’EuroAirport : réunion à la Fonderie ce lundi 17 Le premier temps de concertation avec le public sur le projet de nouvelle liaison ferroviaire de l’EuroAirport Basel-Mulhouse-Freiburg qui a débuté le...