Wolfgang Lynch, du tableau de maître à l’écran de cinéma

La marque d’écrans évolutifs Wolfgang Lynch a été créée par Robert Miggiano, un Mulhousien qui possède une expérience conséquente dans l’automatisme et la domotique.

Un tableau de maître imprimé sur toile phonique par Clipso (entreprise de Vieux-Thann) se transforme en écran de cinéma d’au moins 110 pouces (longueur 2,50m) grâce au procédé breveté Wolfgang Lynch. La toile imprimée devient un écran de cinéma parfaitement tendu. L’avantage repose sur le concept esthétique : pas de fils ni d’enceintes, écran escamotable, son intégré.

Pour l’hôtellerie de luxe

L’ensemble qui pèse environ 60kg est composé de plusieurs centaines de pièces. Les fournisseurs sont en majorité alsaciens et le montage est sous-traité. Le cadre, l’œuvre d’art et le format global sont entièrement personnalisables. Le produit, en début de commercialisation par Robert Miggiano lui-même, est destiné à la décoration haut de gamme, à l’hôtellerie de luxe et aux amateurs fortunés. Pour toucher sa clientèle, le produit est exposé sur des salons professionnels.

Prix entrée de gamme 20.000 euros.

Business Campus
15 rue des Frères Lumières à Mulhouse
03 69 15 79 50
www.wolfganglynch.com

 

Amateurs d’art, cliquez ici !


Informations sur l'auteur :

PORTRAIT BEA

Béatrice Fauroux

Fondatrice et rédactrice en chef

Catégorie associée :

Numérique

Articles qui devraient vous intéresser

Nartex, spécialiste des applications sur mobile La jeune société dirigée par Joël Bohrer développe des programmes pour les outils mobiles, à destination du grand public ou pour les professionnels. C...
Systancia: bilan 2017 positif et croissance à l’international Expert français de la virtualisation, de la cybersécurité et de la confiance numérique, Systancia tire un bilan 2017 positif. Forte de ses succès comm...
Blueboat suspend l’ Erepday Il l’avait annoncé dès ce début d’année à tout le réseau Erepday, Christophe Thil ne souhaite pas organiser en 2016 cette manifestation professionnell...
Question 14 : Quelles sont les conditions pour réussir dans le e-commerce ? Luc Olry : Tout d’abord il faut casser le mythe : être présent sur internet ne suffit pas pour faire des ventes et pour faire fortune. La concurrence ...