Le Périscope n°46 est arrivé: Découvrez le sommaire et notre Edito!

Le Périscope n°46, pour septembre 2020, est disponible dès aujourd’hui! Vous pouvez télécharger la version PDF du journal sur ce lien ici

Au menu de ce numéro: 
TSE/ L’ED&N/ Porte Quinze/ PFL-Events/ Eventail Productions/ Innovation Reboot/ La chambre commerciale du tribunal judiciaire de Mulhouse/ CCI Alsace Eurométropole/ Peinture Aveline/ Metravo/ Be Floor Mulhouse/ #ADN Business/ Alemploi/ GZ Design/ Optimum XLS/ Gifop Formation/ WEINIG HOLZ-HER France/ Les Co-Equi-pieds/ Luxoos/ Mon-Erp.fr/ Caf&Scape/ Sébastien Walter

Edito

La deuxième vague
Lentement mais sûrement, la France est sortie de sa léthargie. Alors que s’est engagée la phase 3 du déconfinement, l’activité économique est revenue… ou presque. Les salariés ont repris le chemin du bureau ou de l’usine, les ouvriers ont retrouvé leurs chantiers, les consommateurs sont revenus dans les commerces et les clients ont pu redécouvrir les restaurants. Mais force est de constater qu’il y a eu un avant et qu’il faudra s’habituer et de manière durable à cet après… le port du masque, les gestes barrières, les règles sanitaires dans les entreprises.

Les entreprises, quasiment à l’arrêt pendant plus de deux mois, mettront évidemment du temps à se relever. Le rétablissement passera malheureusement par de douloureux ajustements. Les mesures mises en place pour les entreprises permettront (on croise les doigts) de reconstruire. Elles n’empêcheront pas faillites et licenciements. Pour nombre de PME, les garde-fous en place (chômage partiel, reports de charges, prêts garantis par l’État…) ne suffiront pas à éviter aux trésoreries de passer dans le rouge.

Le salut ne pourra pas venir que d’en haut. Les deux bouts de la chaîne doivent se mobiliser. Les élus et les administrations, d’une part, pour poursuivre l’assistance à entreprises en péril. Les patrons et leurs salariés, d’autre part, pour inventer et mettre en œuvre les adaptations d’avenir. Au sein des entreprises, un regain d’imagination et de confiance sera nécessaire.

Alors que retenir de tout ça ? Il me semble que la chose essentielle à retenir c’est cette réactivité du monde économique à la levée des contraintes sanitaires qui invite incontestablement à l’optimisme. Les chefs d’entreprise ont su se mobiliser, se motiver pour trouver des solutions, pour repenser leur métier, les circuits de production, de distribution, utiliser le télétravail comme outil et comme force… Au final peut-être que l’Apocalypse que l’on nous promet n’est pas inéluctable…

Pierre Alain


Informations sur l'auteur :

picto_periscope

Le Périscope

Catégories associées :

Editos Le Journal