Thurmelec fait évoluer son process Logistique

Approvisionnements des composants, entrée en magasin, préparation des paniers garnis, expédition des colis : toute pièce qui arrive chez Thurmelec et en repart est totalement tracée depuis plus d’un an. Pour un gain de productivité – et de temps – considérable.

Thurmelec, une logistique optimisée

Thurmelec, spécialisée dans l’étude, le développement et la fabrication de produits à base d’électronique, a réceptionné pas moins de 4.600 références différentes de composants ces 6 derniers mois. « Au vu des quantités réceptionnées, il était nécessaire de mettre en place de nouveaux outils permettant de réduire les erreurs de stocks et de mieux tracer les composants, de la réception, jusqu’à leur intégration et leur expédition sur les produits finis » explique Michel Maurer, Président de la société.

A l’arrivée d’un colis, certaines informations comme la référence, la quantité, le fournisseur, etc. sont renseignées dans l’ERP (Enterprise Resource Planning) permettant de générer automatiquement un code-barres autocollant qui est apposé sur le composant.

«Lors de son entrée en stock dans le magasin, chaque produit est ensuite scanné à l’aide d’une douchette indiquant l’emplacement dans lequel la référence composant doit être rangée, nous faisant gagner un temps précieux » explique Younès Chemaa, Responsable du magasin.

Préparation automatique des ordres de fabrication (OF)

« Mais la grande nouveauté réside dans la préparation automatique des ordres de fabrication depuis l’acquisition de 3 nouveaux stockeurs rotatifs mi-2015 » explique Guillaume Maurer, Responsable de l’organisation et de l’application de la stratégie. En effet, grâce aux codes-barres générés par l’ERP sur chaque ordre de fabrication, les préparateurs de commandes n’ont plus qu’à scanner l’OF, pour que les stockeurs rotatifs, qui sont reliés entre eux, se mettent à tourner simultanément, s’arrêtant sur chaque référence demandée. Les préparateurs n’ont plus qu’à prendre la quantité de composants nécessaire à leur préparation. A chaque opération, le stock est automatiquement remis à jour, en temps réel.

« Depuis le début de l’année, nous pouvons dire que le taux d’erreur au niveau des préparations de commandes avoisine les 0% et que la productivité globale du magasin a progressé de 30%. L’investissement de 70.000 euros HT que nous avons réalisé nous a permis de gagner en qualité de service, tout en améliorant les conditions de travail de nos préparateurs » explique Michel Maurer.

Béatrice Fauroux

Thurmelec
www.thurmelec.fr
Facebook 

 

Pöppelmann robotise son activité.

Actualité parue dans le numéro spécial « Usages du numérique dans l’entreprise ». Pour lire l’édition intégrale, cliquez ici !


Informations sur l'auteur :

PORTRAIT BEA

Béatrice Fauroux

Fondatrice et rédactrice en chef

Catégorie associée :

Industrie

Articles qui devraient vous intéresser

Captalys : l’alliance de la technologie innovante et du développement durable Depuis fin 2015, Captalys commercialise et installe dans les industries, le secteur tertiaire ou les résidences collectives, des solutions concrètes e...
Domena, l’innovateur du repassage et nettoyage vapeur Cette marque créée en 1990 par M. Steinmetz est exemplaire. Appartenant au groupe mulhousien Superba, Domena possède aujourd’hui une gamme de produits...
Sellerie Erkel : un savoir-faire unique depuis trois générations La Sellerie Erkel est une entreprise familiale fondée en 1928. Le savoir-faire mis en œuvre se transmet de génération en génération. Aujourd’hui, Luc ...
Embalsace, l’emballage industriel sur mesure L’entreprise familiale créée à Riedisheim en 1981 par Fridolin Hengy développe son activité dans l’emballage industriel, la caisserie et la mise en co...