Poeppelmann : une diversification-modèle

PoeppelmannLe transformateur de matières plastiques ; filiale d’un groupe allemand né en 1949 et qui emploie 80 personnes à Rixheim, poursuit une croissance constante par le biais de la diversification et du progrès de ses fabrications.

A l’origine, le groupe fabriquait des bouchons en liège. Le fondateur de l’entreprise a ensuite adapté un opercule en plastique sur les bouchons en liège, avant de se lancer en précurseur dans la fabrication de bouchons en plastique pour les bouteilles, puis progressivement pour tous usages. « L’entreprise a toujours évolué vers des créneaux porteurs, grâce à l’instinct de ses dirigeants. Et ce, tout en restant modeste et pragmatique » explique Hubert Schaff, directeur de l’unité de Rixheim.

Les étapes de la diversification

KAPSTO : les bouchons protecteurs. Aujourd’hui sont fabriqués pas moins de 3.000 bouchons protecteurs différents, pour des applications dans le mobilier, l’industrie… les bouchons et capuchons Kapsto obturent des points de fixation, terminent des tuyaux ouverts, assurent stabilité, protection, empêchent l’usure et la corrosion.
K-TECH : les pièces pour l’automobile. Observant la croissance de l’industrie automobile, Poeppelmann s’est diversifiée dans les années 60 dans la fabrication de pièces techniques en plastique de haute précision pour l’industrie. De fabrication complexe, elles font partie intégrante de la conception d’un produit.
FAMAC : produits pour l’alimentaire et la pharmacie. Professionnels de l’injection plastique, les ingénieurs de Poeppelmann ont conçu des machines capables de fabriquer des micro-pièces hygiéniques en salle blanche pour l’industrie pharmaceutique et des emballages à parois minces pour l’agro-alimentaire : Poeppelmann travaille par exemple pour Tempé.
TEKU : leader européen des pots pour l’horticulture ! Encore l’instinct pour un marché à fort potentiel : le dirigeant de Poeppelmann avait pressenti le développement du jardinage, avec le celui de la construction des maisons individuelles après 1960. L’entreprise s’est lancée dans l’injection plastique de pots pour l’horticulture à parois minces grâce au thermoformage. Elle est aujourd’hui leader européen de la fabrication de pots de toutes tailles, distribués via un réseau de distributeurs dans les jardineries. Et 80% des matières plastiques utilisées proviennent de produits recyclés.

De nombreuses perspectives de développement

L’usine de Rixheim a été construite en 1966, et travaille pour le marché francophone : Wallonie, Suisse romande, pays du Maghreb. La croissance est soutenue en raison de l’adaptabilité des usines : les produits suivent le marché, par exemple aujourd’hui on fabrique des pièces pour l’industrie photovoltaïque. « Nous travaillons pour de gros donneurs d’ordre dans l’énergie et l’automobile. Et nous avons la chance que l’industrie agro-alimentaire et pharmaceutique soient en forte croissance en Europe », explique Hubert Schaff.

Les perspectives technologiques

A partir de 2011, Poeppelmann fabriquera des pièces en bi-matière grâce à la double injection, une seule pièce pourra donc être composée d’une partie souple et une partie dure. Le sur-moulage sera aussi développé, par exemple l’injection de la matière plastique autour d’une pièce métallique. « La seconde amélioration concerne l’utilisation de la matière première : nous sommes constamment à la recherche d’économies, grâce à des parois de plus en plus minces, mais qui doivent conserver robustesse, souplesse et fiabilité », explique Hubert Schaff. Le troisième axe de développement concerne la fabrication de produits biodégradables. Le seul secteur de l’entreprise concerné est le pot horticole. « Notre entreprise travaille sur ces questions depuis 20 ans. Le pot horticole biodégradable reste un marché de niche, car il en faudrait des champs pour cultiver la matière biodégradable ! Et son bilan écologique n’est pas très bon, en raison de la lenteur de fabrication et donc de l’énergie à mettre en oeuvre pour les fabriquer. » Il y a donc encore des perspectives d’innovation chez Poeppelmann.

Contact : Poeppelmann, 3 rue Robert Schuman, Rixheim
Tél. 03 89 63 33 10 – Site web : www.poepelmann.fr

Poeppelmann en chiffres
– 1450 personnes employées dans le groupe.
– 80 personnes à Rixheim, dont 22 à la production.
– 3 usines en Allemagne, une en France et une aux Etats-Unis
– L’augmentation de la production à Rixheim se traduit par  l’augmentation du nombre de machines : 5 en 2005, 25 en 2010.

 

« Les entreprises du mois à l’EST »

Informations sur l'auteur :

PORTRAIT BEA

Béatrice Fauroux

Fondatrice et rédactrice en chef

Catégorie associée :

Industrie